Actualités :: Commémoration du 17è anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara et de ses (...)

Le 15 Octobre dernier, on a encore célébré dans le même enthousiasme l’anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara et de ses compagnons. Encore une fois, l’unité des Sankaristes pour la cérémonie était de mise.

Outre les responsables de la grande famille sankariste, beaucoup de personnalités de la société civile et du monde politique étaient là : Halidou Ouédraogo, Hermann Yaméogo, Etienne Traoré, Pierre Bidima…, bref du beau monde. La foule estimée à 1.500 personnes, était composée outre des parents et amis des défunts, de nombreux anonymes.

Il y avait dans l’air cmme une impression de Collectif en voie de reconstitution. Evidemment, présentations et discours n’ont pas pu échapper au climat politique dominant, empreint d’accusations contre les leaders de l’opposition.
Me Sankara Benewende a fait un discours-fleuve, percutant, dans lequel il n’a fait aucun cadeau à Blaise Compaoré et à son régime. Il a passé au crible les méfaits de ce pouvoir au multiple plan politique, économique et social, toutes choses qui attestent du peu de cas qu’il fait des phénomènes de pauvreté qui acculent les citoyens dans une misère insondables, alors que la minorité des gouvernants n’en finit pas de s’enrichir.

Fidèle Kietga, dans un mooré limpide, enjoué et lyrique, a restitué le discours de Me Sankara. Et alors que le Ditanyé retentissait, l’assistance communiait une fois de plus à l’épopée de Thomas Sankara qui décidément, restera toujours vivant.
Voici le message que la veuve du plus grand révolutionnaire d’Afrique a fait parvenir de Montpellier.

San Finna


Message de Madame Thomas SANKARA

" Chers amis,

Le 15 Octobre 2004, encore un rendez-vous pour la mémoire et contre l’oubli. Au fil des années qui passent, le symbole plus que jamais reste vivant dans nos pensées, dans nos luttes incessants contre l’impunité de tous les tyrans de tout bord.

C’est autour de ces idées simples de cohésion, d’unité que sans cesse je vous convie pour le triomphe des idéaux de Thomas SANKARA. Je vous sais toujours présents, vigilants, sur ce qui fonde l’idée première d’une nation : la LIBERTE.
Liberté de penser, liberté d’écrire et liberté de se souvenir. Et c’est en se souvenant que nous serons plus apte à barrer la route à toute forme d’acte de barbarie, de terreur politique s’appuyant sur l’idée d’impunité.
Chers amis,

Je sais toujours pouvoir compter sur vous et votre lutte opiniâtre pour les valeurs humaines. Avec tous mes encouragements, je me joins à ceux qui -comme moi- continuent à compter sur vous qui restez préoccupés du devenir des Burkinabé.

Montpellier, le 15 Octobre 2004
Mariam SANKARA

Burkina Faso : « La sécurité avant la réconciliation (...)
Dr P. Emile Paré, DG du Centre de formation politique du (...)
Burkina/vie politique : L’organe dirigeant du MPP passe (...)
Simon Compaoré : Après 46 ans de vie politique, l’ (...)
Burkina Faso : Alassane Bala Sakandé désormais président (...)
Burkina/MPP : Le devoir de reconnaissance des militants (...)
Burkina/vie politique : « Celui qui veut partir au MPP (...)
Burkina : Lever de rideau sur le deuxième congrès (...)
Processus de réconciliation au Burkina : La coordinatrice-rés
MPP-UNIR/PS : « Ce n’est pas parce que nous sommes des (...)
Burkina/CDP : Une conférence de presse des jeunes dans (...)
Burkina : La réconciliation nationale "n’est pas (...)
IIe congrès extraordinaire du MPP : La succession à Roch (...)
Situations en Guinée et au Mali : Le groupe parlementaire
Burkina : « Celui qui prend le pouvoir en ce moment-là (...)
Simon Compaoré au sujet du président Roch Kaboré : « Pas (...)
Burkina/sécurité : Le parti au pouvoir exhorte à éviter (...)
Burkina/vie politique : Le MPP a enregistré 1 964 (...)
Crise au Mouvement Agir ensemble pour le Burkina : (...)
Commune de Kouka (Boucle du Mouhoun) : Les militants du (...)
Organisation des élections au Burkina : Les membres de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11235


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés