Actualités :: Conspiration contre Blaise compaoré : La Présidence de la République dément (...)

Le Patriote No. 1537 du Samedi 16 Octobre 2004
Dans le n° 5120 du quotidien gouvernemental burkinabé Sidwaya paru le Mercredi 13 octobre 2004, a été publiée à la suite d’un article anonyme, une prétendue lettre que le Président de la République de Côte d’Ivoire, Son Excellence Monsieur Laurent Gbagbo aurait adressée à Son Excellence Monsieur Marouiya Ould Taya, Président de la République Islamique de Mauritanie.

Dans cette lettre, datée du 22 septembre 2004, le Président de la République de Côte d’Ivoire aurait recommandé Maître Hermann Ouédraogo, Président de l’UNDD et principal opposant au régime de Blaise Compaoré, au Président mauritanien avec pour mission d’obtenir une alliance tripartite entre celui-ci, Lansana Conté le Président de la République de Guinée et lui-même en vue de renverser le Président du Burkina Faso.

La Présidence de la République de Côte d’Ivoire oppose un démenti formel à ce faux grossier et dénonce l’irresponsabilité de son auteur. En effet, cet article qui n’est pas signé, en dépit de l’importance de son sujet, paraît sous la rubrique Kantigui (Maître de la parole en Malinké) qui raconte quotidiennement les potins de la capitale burkinabé.

Le Président de la République de Côte d’Ivoire a bel et bien accordé le 6 septembre 2004, à sa résidence d’Abidjan Cocody, une audience à Maître Hermann Ouédraogo qui, dès son arrivée dans son pays, a donné une conférence de presse publique à Ouagadougou.

La rencontre du Président de la République avec le chef de l’opposition burkinabé est donc loin d’être une réunion secrète de conspiration.

Le Président de la République de Côte d’Ivoire qui a une haute idée de la diplomatie et qui n’a jamais délégué que ses Ministres auprès de ses homologues, ne saurait faire usage d’une démarche aussi légère que puérile.
En tout état de cause, le Président de la République de Côte d’Ivoire n’est mêlé ni de près ni de loin à cette affaire parfaitement folklorique.

Désiré Tagro,
Porte-parole de la Présidence

Burkina : Mousbila Sankara a été "enlevé"
Burkina : Un ancien leader politique saisit le Conseil (...)
Burkina : De plain-pied dans les pratiques politiques, (...)
Burkina : Le ministre Émile Zerbo de la Sécurité affiche (...)
Burkina : Il faut désormais dire "Président du Faso, chef (...)
Burkina : Le Socle citoyen pour la libération (SOCL) (...)
Relations AES-CEDEAO : « Je t’aime, moi non plus, doit (...)
Burkina : Affaires « lieutenant-colonel Somda Evrard, (...)
Burkina : Les conditions de « libération » et de « (...)
"Reprise" de Me Guy Hervé Kam : « Il a même demandé à (...)
Burkina : « De ce que nous savons aussi du lieutenant-colonel
Affaire "Me Guy Hervé Kam" : « Nous craignons pour la (...)
Conclusions Assises nationales : "Nul doute qu’avec la (...)
Me Guy Hervé Kam : Globalement, son état de santé va (...)
Burkina/Assises nationales du 25 mai 2024 : IB et la (...)
Affaire Guy Hervé Kam : Le mouvement SENS dénonce un (...)
Burkina : Des citoyens expriment leurs attentes pour (...)
Burkina/Assises nationales : « Une fenêtre d’opportunités à
Burkina/Assises nationales : Vers le pire scénario pour (...)
Organisation d’élections : Le Mali à l’école du Burkina (...)
Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12537


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés