Actualités :: Affaire Hermann Yaméogo : Le R-17 crie au montage

Les accusations portées contre M. Hermann Yaméogo, pour "trahison et collusion avec des puissances étrangères hostiles au Burkina", ont suscité une conférence de presse animée par le R-17 (un regroupement de 17 partis de l’opposition burkinabè). Ceux-ci ont affirmé leurs doutes quant à ces accusations contre le président de l’UNDD et réaffirmé leur solidarité avec celui-ci. Compte rendu.

Des partis de l’opposition burkinabè pensent que les accusations portées contre le président de l’UNDD, M. Hermann Yaméogo, sont un grossier montage qui vise à torpiller l’opposition avant les échéances électorales. Ils ont tenu à affirmer leur position, à travers une conférence de presse qu’ils ont organisée dans l’après-midi d’hier jeudi 14 octobre 2004, au siège du PAI (tendance, Philippe Ouédraogo).

A cette conférence de presse marquée par une déclaration liminaire, ils ont notamment pris position contre les déclarations du parquet et du ministère de la Sécurité, ainsi que certaines publications portées à la connaissance du public, à travers les colonnes de Sidwaya. Plusieurs questions de journalistes ont suivi cette déclaration liminaire : quel crédit accorder aux affirmations de l’opposition ? Quelles preuves ont-ils au juste pour dénier au ministre de la Sécurité, les fondements des accusations portées contre Hermann Yaméogo ? Sous quel patronyme ce dernier s’est-il présenté à l’hôtel Novotel de Conakry ? Pourquoi Hermann Yaméogo ne participe-t-il pas lui-même à cette conférence de presse pour porter la contradiction à Bassolé ? Sidwaya n’a t-il pas à vrai dire, fait un travail professionnel en respectant l’éthique et la déontologie de la profession de journaliste, en faisant un compte rendu appuyé par une publication des éléments de preuve du ministre Bassolé ? Quelles veulent dire les 16 partis de l’opposition quand ils parlent d’une <> ? Quelles sont les relations entretenues par M. Hermann Yaméogo avec des officiels ivoiriens, guinéens et mauritaniens, dont notamment Moussa M’Bodj ?

A ces questions et à d’autres,les représentants des partis affirment dans leurs réponses, qu’ils n’ont pas confiance aux documents et aux éléments de preuve produits par le ministre de la Sécurité car pour eux, tout cela relève "d’un feuilleton, de la spéculation contre une partie de l’opposition". Ils ont dit noté des contradictions dans la chronologie des faits reprochés à Hermann Yaméogo et affirment que ce n’est pas la première fois que de tels types d’accusations sont portés contre des opposants, en vue, disent t-ils, de les discréditer aux yeux de l’opinion...

Parlant du faux nom utilisé par Hermann Yaméogo à l’hôtel Novotel de Conakry, les conférenciers ont vu en cela," des questions de sécurité". Lesquelles ? Et quelle documents ou stratégies ont-ils été utilisés, pourquoi et à quelle fin ? Les conférenciers ont invité les journalistes à s’en référer à M. Hermann Yaméogo lui-même au sujet de ces questions et à bien d’autres. Ils se sont réservé le droit de poursuivre leur lutte. Sous quelle forme ? La question n’a pas formellement été répondue. La conférence a débouché sur une invite à plus d’investigations sur cette affaire.

A suivre donc...

Ibrahiman Sakandé (ibra.sak@ caramail.com)
Jean Philippe Tougouma (jphilt@hotmail.com)
Sidwaya

Burkina/Assises nationales : Le Mouvement patriotique (...)
Burkina/Assises nationales : La Marche pour la patrie (...)
Assises nationales : Le Réseau des Patriotes favorable à (...)
Burkina : La Présidence du Faso met en garde les (...)
Burkina/Assises nationales : Les dates des 25 et 26 mai (...)
15-Mai : Le capitaine Ibrahim Traoré invite les (...)
Burkina : Le Rassemblement pour le salut national (...)
Suspension des activités des partis politiques : "Il est (...)
Burkina : "L’histoire nous a fait chance en nous (...)
Bobo-Dioulasso : « La prolongation de la transition est (...)
Burkina/Conduite de la Transition : Mousbila Sankara (...)
Meeting de soutien à la Transition : « Nous ne voulons (...)
Burkina/Organisation des assises nationales : « Dans sa (...)
Burkina : « Chaque fois que les autorités de la (...)
Hommage à Pierre-Claver Damiba, l’homme qui savait ce (...)
Burkina : la Coalition centriste pour la paix (...)
Transition au Burkina : « Nous, les ‘’wayignans’’, (...)
Burkina/Conduite de la transition : Les députés de l’ALT (...)
Burkina : Les magistrats du parquet désormais nommés par (...)
Burkina : L’ALT examinera une proposition de loi pour (...)
Conseil des ministres : La SONABHY, le BUMIGEB et le (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12516


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés