Actualités :: Mise en place des structures du CDP : Baskuy boucle la boucle

Les secrétaires nationaux des jeunes et des femmes du
bureau exécutif national (BEN) du Congrès pour la démocratie et
le progrès (CDP, parti au pouvoir), ont rencontré, dans la soirée
du 18 août 2004 au siège du parti à Ouaga, des militants de ce
parti ressortissants de Baskuy, un des arrondissements de la
capitale.

Il s’est agi d’évoquer avec eux la mise en place des
unions de jeunes, de femmes et d’anciens du parti dans cet
arrondissement qui boucle ainsi, au niveau de Ouaga, le
processus de création de ces structures.
Dans leur adresse aux militants, Salif Sawadogo, secrétaire
national des jeunes dans le BEN, et Fatou Diendéré, député
CDP du Passoré et secrétaire nationale des femmes dans la
même instance, ont tour à tour expliqué la raison de la mise en
place des unions.

On en retient, pour l’essentiel, que la décision
de création des unions a été prise au congrès du parti en août
2003. Ces unions sont des structures de mobilisation et
d’encadrement des composantes femmes, jeunes et anciens
au profit du parti. Elles sont une sorte de bras du parti,
d’organisation de masse, chargées de veiller sur la bonne
diffusion de l’image du parti et "s’appliquent à faire de l’agitation
sur les mots d’ordre du parti".

Les unions sont le summum des différentes structures du parti
existant au niveau local. De ce fait, une union a la structuration
suivante : le comité du village ou du secteur, la coordination
départementale ou d’arrondissement, la coordination
provinciale.

Dans ces unions, il n’y aura pas de cumul de
postes, précise la député Fatou Diendéré parce que toute
personne appelée dans une structure supérieure laisse sa
place à une autre. Les différentes unions dans les provinces
seront coiffées par une union nationale à porter sur les fonts
baptismaux au cours d’assises nationales à venir.

Après les explications, les militants de la sous-section CDP de
Baskuy, qui constituaient l’assistance, ont eu droit à la parole
pour poser des questions de compréhension avant de créer,
dans les prochains jours, leur union. Ils s’inséreront dès lors
dans le processus général de création d’unions dans tout le
pays et pour lequel le parti parcourt les provinces et les régions.

S. D.
Le Pays

Jean-Luc Mélenchon à l’Université Joseph Ki-Zerbo : Une (...)
ADF-RDA : Rasmané Ilboudo et ses camarades confirment (...)
Conseil constitutionnel : La prestation de serment des (...)
Burkina : Les syndicats reprennent langue avec le (...)
Burkina Faso : « Qui paye les auteurs des actes (...)
Burkina : « La politique doit servir à éviter les minutes (...)
CENI : Une crise caractéristique d’acteurs politiques qui (...)
Burkina Faso : Concertation sur la réconciliation (...)
Commission électorale nationale indépendante (CENI) du (...)
Jean Luc Mélenchon attendu ce 18 juillet à Ouagadougou
Burkina Faso : Les députés de la Commission défense et (...)
Burkina : L’Opposition non-Affiliée rejette la CENI et le (...)
CENI : Le CFOP-BF gagnerait plutôt à remplacer dans sa (...)
Traités et accords internationaux du Burkina : Des (...)
Réconciliation nationale : Les concertations communales (...)
Démission de militants de l’ADF-RDA : Le parti (...)
CENI : L’opposition politique n’y siégera pas, tant que (...)
CENI : « Aucune disposition ne nous autorise à recevoir (...)
CENI : Les commissaires prêtent serment le 19 juillet (...)
Millénium Challenge Accompt 2 : Le comité de surveillance (...)
Extradition de François Compaoré : Le Conseil d’Etat (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11130



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés