Actualités :: Le Burkina Faso reçoit la Commission internationale d’enquête pour la Côte (...)
Des rapatriés à l’arrivée

La Commission internationale d’enquête sur les violations des droits de l’Homme en Côte d’Ivoire séjournera du 22 au 25 août 2004 au Burkina Faso. La Commission composée de cinq membres, présidée par Monsieur Mikuin Leliel Balanda a pour mission d’investiguer sur les allégations de violations graves des droits de l’Homme et du droit international humanitaire commises sur le territoire ivoirien et d’identifier les auteurs présumés.

Elle a été instituée par monsieur Bertrand Ramcharan, haut-commissaire a.i. des Nations unies aux droits de l’Homme conformément aux accords de Linas Marcoussis et suite à l’invitation du président ivoirien et à la déclaration du président du Conseil de sécurité des Nations unies.

Les violations des droits de l’Homme consécutives à la crise survenue en Côte d’Ivoire depuis septembre 2002 ont affecté toute la sous-région ; c’est ce qui a motivé la Commission d’enquête séjournant depuis le 15 juillet 2004 en Côte d’Ivoire, à programmer une visite de travail au Burkina Faso dont les ressortissants ont payé un lourd tribut dans cette crise.

Durant son séjour, la Commission aura des entretiens à Ouagadougou et à Gaoua avec les autorités gouvernementales, les organisations de la société civile, des témoins et des victimes en vue de recueillir des informations afférentes à son mandat.

Le gouvernement burkinabè, soucieux du respect des droits de ses citoyens où qu’ils se trouvent, a mis en place depuis janvier 2003 une commission interministérielle chargée du suivi du dossier. Cette commission dénommée "Commission interministérielle d’évaluation des préjudices subis par le Burkina et par les Burkinabè en Côte d’Ivoire" devra ainsi tout mettre en œuvre pour rendre opérationnelle la visite de travail de la Commission internationale d’enquête au Burkina Faso.

Ouagadougou, le 19 août 2004

Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération régionale

Burkina /Ministère de l’économie : Un taux de réalisation (...)
Burkina : Libéré, l’ambassadeur Mousbila Sankara explique (...)
Burkina : Mousbila Sankara a été "enlevé"
Burkina : Un ancien leader politique saisit le Conseil (...)
Burkina : De plain-pied dans les pratiques politiques, (...)
Burkina : Le ministre Émile Zerbo de la Sécurité affiche (...)
Burkina : Il faut désormais dire "Président du Faso, chef (...)
Burkina : Le Socle citoyen pour la libération (SOCL) (...)
Relations AES-CEDEAO : « Je t’aime, moi non plus, doit (...)
Burkina : Affaires « lieutenant-colonel Somda Evrard, (...)
Burkina : Les conditions de « libération » et de « (...)
"Reprise" de Me Guy Hervé Kam : « Il a même demandé à (...)
Burkina : « De ce que nous savons aussi du lieutenant-colonel
Affaire "Me Guy Hervé Kam" : « Nous craignons pour la (...)
Conclusions Assises nationales : "Nul doute qu’avec la (...)
Me Guy Hervé Kam : Globalement, son état de santé va (...)
Burkina/Assises nationales du 25 mai 2024 : IB et la (...)
Affaire Guy Hervé Kam : Le mouvement SENS dénonce un (...)
Burkina : Des citoyens expriment leurs attentes pour (...)
Burkina/Assises nationales : « Une fenêtre d’opportunités à
Burkina/Assises nationales : Vers le pire scénario pour (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12537



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés