Actualités :: Le PDS se prépare pour les prochaines échéances électorales

Dans un communiqué parvenu à Sidwaya, le parti pour la démocratie et le socialisme (PDS) nous livre le rapport de sa convention nationale tenue le samedi 31 juillet 2004. Nous vous invitons à le lire.

Sur convocation du bureau exécutif national (BEN), la convention nationale du parti pour la démocratie et le socialisme (PDS) a tenu sa première session pour l’année 2004 le samedi 31 juillet.

L’ordre du jour de la convention nationale comportait les points suivants :

1. Rapport moral et d’activités du BEN

2. Rapports des différentes fédérations sur la vie du parti dans les provinces

3. Résolutions de la convention nationale

4. Divers

L’ouverture des travaux a eu lieu dans la salle de conférences de l’Association burkinabè du management de la qualité (ABMAQ), le 31 juillet à partir de 9 heures, en présence de représentants de partis amis.

Après la cérémonie d’ouverture, les travaux se sont poursuivis conformément à l’ordre du jour.

A la suite des débats très fructueux qui se sont déroulés avant l’adoption du Rapport moral et d’activités du BEN, la convention nationale a adopté trois résolutions portant respectivement sur :

- la participation du PDS aux élections locales de 2005

- la participation du PDS aux élections présidentielles de 2005

- et la situation internationale.

La convention nationale a réaffirmé l’appartenance du PDS au regroupement en cours des partis d’opposition, et a donné mandat au BEN pour œuvrer au renforcement de ce regroupement, afin de rendre possible l’alternative politique au Burkina Faso.

Après l’audition des rapports des fédérations provinciales, la convention nationale a discuté la situation du travail d’implantation et de mobilisation de chaque structure et formulé au cas par cas des recommandations, des directives ou des conseils. Avant de lever sa séance, la convention nationale a félicité le BEN pour le travail accompli depuis le dernier congrès tenu en janvier 2004 et a souhaité que le BEN poursuive et multiplie ses visites aux fédérations provinciales et ses actions de formation politique des cadres et des militants.

Ayant épuisé l’ordre du jour, et après l’adoption du communiqué de presse, le BEN a clos les travaux de la convention nationale ce 31 juillet 2004 à 18 h 45 mn.

Ouagadougou, le 31 juillet 2004

La Convention Nationale


Résolution sur la situation internationale

Au cours de sa session du 31 juillet 2004, la convention nationale du PDS a passé en revue les éléments les plus marquants de la situation internationale, caractérisée par :

- l’aggravation de la crise en Irak née de l’intervention militaire unilatéralement décidée en 2003 par les USA. La résistance à l’occupation militaire se traduit par des attentats terroristes souvent aveugles contre les forces d’occupation mais qui frappent aussi la population irakienne dans toutes ses composantes ;

- l’agression militaire israélienne d’envergure contre la Palestine et les pays arabes voisins, qui se manifeste par des incursions armées quotidiennes et les assassinats perpétrés régulièrement contre la population civile, dans les villages et les camps de réfugiés de Palestine. Elle se traduit aussi par la relégation du Président Yasser Arafat, privé de ses mouvements et de son autorité, dans ses bureaux détruits de Ramallah, et par la construction d’un mur de béton de séparation, en violation des décisions internationales, dans l’indifférence complice des grandes puissances et l’impuissance de l’ONU ;

- la détérioration continue des situations de guerre au sud du Soudan en République Démocratique du Congo, en Algérie, au Sahara Occidental, dans divers pays d’Amérique Latine (Colombie, Pérou, etc.), entraînant la mort, la misère, l’extermination et de graves exactions contre les populations dans ces pays.

La convention nationale du PDS s’est penchée sur la grave crise politique et sociale en Côte d’Ivoire, avec ses conséquences économiques, sociales et politiques dangereuses pour toute la sous-région, ainsi que sur les éléments d’espoir apportés par les récents Accords de Accra III.

Dans le reste du monde, la convention nationale du PDS note les efforts déployés pour renforcer la position des pays du Tiers Monde face aux velléités d’embrigadement et de spoliation de leurs intérêts économiques par certaines grandes puissances. Elle salue les positions courageuses des pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine qui adoptent des mesures pratiques pour renforcer leur coopération régionale et internationale et pour refuser la subordination politique et militaire dans lesquelles on veut les entraîner (Afghanistan, Irak, ...).

La convention nationale du PDS, tenue à Ouagadougou le 31 juillet 2004

Salue en particulier les efforts dignes entrepris par le Venezuela du Président Hugo Chavez en luttant pour arracher et maintenir la souveraineté de son pays sur ses ressources naturelles notamment le pétrole et en adoptant des mesures appropriées de coopération et de solidarité avec les pays d’Amérique Latine et des Caraïbes.

La convention nationale du PDS exprime sa parfaite solidarité avec le Mouvement patriotique de la 5e République du Président Chavez et lui souhaite une victoire éclatante au Référendum du 15 août 2004.

Ouagadougou, le 31 juillet 2004

La Convention Nationale


Résolution sur la participation du PDS aux prochaines élections locales
Les prochaines élections locales dans les communes urbaines et rurales, qui se dérouleront en 2005, constitueront pour le PDS des occasions pour se soumettre au suffrage des populations de différentes collectivités de notre pays.

Ces élections de proximité sont, pour tout parti soucieux de se préparer à gérer le pouvoir d’Etat, un tremplin pour la diffusion de ses options, de ses objectifs et de son programme politiques. Elles constituent ainsi une opportunité favorable pour un parti qui ambitionne de conquérir une véritable assise nationale.

Les élections locales à venir vont constituer pour le PDS une occasion de vérifier la dimension et la solidité de son implantation sur le terrain et des capacités de mobilisation des structures, des organes et des militants de notre parti.

La convention nationale du PDS, réunie à Ouagadougou le 31 juillet 2004

Consciente des enjeux politiques de ces élections de proximité, appelle le BEN, toutes les structures et tous les militants du parti :

- à prendre toutes les dispositions nécessaires et utiles pour assurer dans les meilleures conditions la participation du PDS aux prochaines élections locales ;

- à identifier et encourager dès à présent les militants capables de représenter le PDS et de briguer avec succès les suffrages de leurs concitoyens ;

- à sensibiliser et informer tous les électeurs potentiels et notamment les sympathisants du PDS, afin qu’ils prennent leurs dispositions pour être en mesure de prendre part à ces élections.

Ouagadougou, le 31 juillet 2004

La Convention Nationale


Résolution sur la participation du PDS aux prochaines élections présidentielles

Un parti politique se constitue autour d’une orientation idéologique et politique, et définit ses objectifs à moyen terme. Sur la base de cette orientation et de ces objectifs, il arrête son programme pour la période. Un parti politique a normalement l’ambition d’obtenir un large soutien de l’opinion et des électeurs et, en briguant la magistrature suprême, d’exercer le pouvoir d’Etat et de mettre en œuvre son programme politique, économique, social et culturel.

La prochaine élection présidentielle dans notre pays doit normalement se tenir en octobre-novembre 2005. Le PDS a engagé des discussions avec l’ensemble des partis d’opposition en vue de préparer ensemble cette élection pour assurer la victoire de l’alternance.

La convention nationale du PDS, tenue à Ouagadougou le 31 juillet 2004

A décidé que le PDS présenterait un candidat à l’appréciation des autres partis de l’opposition, ce candidat étant éventuellement désigné d’un commun accord et en coalition, avec d’autres partis amis.

Afin de donner à cette candidature du PDS toute la dimension et la signification politique qu’elle doit avoir, afin que le PDS soit en mesure d’apporter dans ces conditions une contribution émérite à la lutte pour une alternative au Burkina Faso, la convention nationale du PDS appelle toutes les structures et tous les militants du PDS :

- à accélérer avec succès l’implantation du PDS dans toutes les provinces, tous les départements et tous les villages du pays ;

- à s’engager avec détermination dans la lutte pour consolider l’implantation et l’influence du PDS partout au Burkina Faso ;

- à prendre une part active et importante dans la campagne du prochain scrutin présidentiel.

Enfin la Convention nationale donne mandat au Bureau Exécutif National pour prendre toutes les dispositions nécessaires pour la participation de notre parti à cette prochaine élection présidentielle

Ouagadougou, le 31 juillet 2004
La Convention Nationale

Conseil économique et social : Bonaventure D. Ouédraogo (...)
Mise en place des démembrements de la CENI : Bien (...)
Démissions au CDP : « Le MPP et ses partis satellites (...)
Fusion de partis sankaristes : "Avec le MPP, notre (...)
Burkina / CDP : Les langues se délient pour expliquer (...)
Congrès pour la démocratie et le Progrès : Six mois de (...)
Commune de Banfora/CDP : Plus de 150 militants rendent (...)
Procès Sankara et compagnons : La jeunesse sankariste (...)
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un pays, on le (...)
Burkina/Élections municipales 2022 : Les acteurs au (...)
Forces armées nationales burkinabè : Qui sont les (...)
Burkina/politique : Alassane Bala Sakandé a officiellement
Engagement politique des jeunes au Burkina : Les (...)
Burkina-Procès Sankara : Le Comité international appelle (...)
Politique : Le Groupe parlementaire MPP tient ses (...)
Burkina : C’est parti pour le "mois de justice et (...)
Bobo-Dioulasso : Etat et secteur privé échangent sur les (...)
Burkina-Assemblée nationale : « La défiance grandissante (...)
Burkina/vie politique : Congrès de fusion UNIR/PS-MPS, (...)
Burkina/Rentrée scolaire 2021-2022 : Le MPP exhorte les (...)
Burkina Faso : Des députés veulent apporter leur pierre à (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11256



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés