Actualités :: Députés des Cascades : "Notre rôle n’est pas de résoudre des problèmes"

Les députés des Cascades ont initié du 2 au 4 juillet 2004, des
échanges avec les populations de la région. La Comoé,
première étape du périple, a permis aux populations de
s’exprimer et les députés Mélégué Traoré et Ernest Soulama se
sont vus accablés de doléances.

C’est une tradition pour les députés des Cascades, de la 1ère à
la 3e législature de prendre contact avec la population,
notamment, les leaders d’opinion. La particularité cette année
est l’association aux débats des chefs de services.

La tournée a
consisté à expliquer dans les 9 départements de la Comoé, le
rôle des élus à l’hémicycle et rassurer les populations qu’ils ont
des représentants à l’Assemblée nationale qui travaillent pour
elles, qui se préoccupent de leurs intérêts, explique Mélégué
Traoré. Dans les Cascades, la route Mangodara - Banfora -
Sindou dont le financement est acquis devra être réhabilité d’ici
la fin de l’année.

En matière de contrôle du gouvernement, des questions sur le
problème d’emploi, la hausse du carburant ont été posées au
gouvernement. Les parlementaires des Cascades disent
également avoir interpellé l’Exécutif sur la reforme agraire et
foncière, enfin de résoudre les conflits agriculteurs - éleveurs
dans la région, ainsi que les problèmes de lotissement.
Cette tournée consiste également à écouter les populations et
les élus se sont vus interpellés sur des questions liées aux
désenclavement de certaines localités.

Les routes sont pour la
plus part dégradées dans plusieurs départements de la
Comoé. Il faut noter la suspension des travaux de réfection de la
route Yendéré - Mangodara après le lancement par le projet
GEPRENAF.
Des problèmes récurrents tels que les infrastructures
scolaires, sanitaires, de loisirs, d’insécurité, d’eau, le manque
d’appui aux organisations paysannes et féminines, le problème
des unités industrielles (Les GMB, la SOSUCO) sont également
revenus sur le tapis. Dans certaines localités, comme à
Soubaka, la rareté des pluies est source de préoccupation pour
les producteurs.

La longue attente par rapport au projet PRPC
devant concerné 15 communes du Burkina est aussi source de
préoccupations. Une question inquiétante dans la filière
mangues a été posée et concerne la cochenille farineuse, un
insecte qui s’attaque aux manguiers. D’abord noté en Côte
d’Ivoire, l’insecte ensuite exporté dans la zone de Niangoloko il y
a quelques années. En tout cas, en attendant l’étape de la
Léraba, plusieurs préoccupations ont été signifiées aux députés
des Cascades et sur la résolution de ceux-ci, le député Mélégué
Traoré explique que "notre rôle n’est pas de résoudre des
problèmes.

Il s’agit plutôt de capter les besoins de la population
et pousser le gouvernement à traduire en politique concrète ces
préoccupations". Pour ce qui concerne la séquence des
parlementaires "on peut compter sur nous", rassure ce dernier.
Les ministres Alain Ludovic Tou et Benoît Ouattara, tous de la
région, annoncés pour ces tournées, auraient été empêchés par
des missions.

Par Luc OUATTARA
Le Pays

Burkina Faso : Le Haut Conseil du dialogue social et le (...)
Assemblée nationale : Les députés adoptent le programme (...)
Journée nationale du paysan 2021 : 400 participants (...)
Dialogue social : Le Haut conseil remet son rapport (...)
Affaire Thomas Sankara : La France "a tenu parole", en (...)
Dossier Thomas Sankara : 34 ans après, enfin le procès (...)
Politique : Jérôme Bougouma et 92 autres militants (...)
Burkina Faso : Cap sur l’autonomie énergétique à l’horizon (...)
Dossier Thomas Sankara : Une dizaine de personnes dont (...)
Justice : La Cour d’appel de Bobo-Dioulasso se rapproche (...)
Burkina Faso : Le chef de file de l’opposition, Eddie (...)
Burkina Faso : 115 militants du MPP sanctionnés par le (...)
Présidence du Faso : Voici la nouvelle photo officielle (...)
Dr Bachir Ismaël Ouédraogo : « Si ça va pour le jeune du (...)
Mouvement pour le Changement et la Renaissance : (...)
Burkina : Le parti au pouvoir ( MPP) se penche sur des (...)
6e mandat d’Idriss Deby : Le Collectif de Tchadiens (...)
Mise en œuvre du programme de Roch Kaboré : La jeunesse (...)
Vie politique : La jeunesse du MPP en rangs serrés pour (...)
Palais de Kosyam : Les présidents de conseil d’administration
Burkina Faso : L’Assemblée nationale adopte une loi pour (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10920


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés