Actualités :: Lutte contre l’insécurité transfrontalière : Burkinabè et Nigériens se donnent (...)

Le mardi 6 juillet 2004, les ministres en charge des questions territoriales et les autorités administratives frontalières du Burkina et du Niger ont tenu une rencontre d’échanges, dans la salle de conférences de la mairie de Ouagadougou.

Ministres et autorités administratives frontalières du Burkina Faso et du Niger se sont retrouvés autour d’une même table, le mardi 06 juillet dernier, pour discuter des questions transfrontalières. La matérialisation des frontières, la libre circulation des personnes et des biens, le jumelage, la sécurité transfrontalière...sont des points qui seront abordés au cours de cette rencontre de travail.

Mais l’axe majeur des échanges reste la sécurité transfrontalière car, "nos populations sont confrontées à une situation d’insécurité caractérisée par des actes de banditisme devenus dangereusement chroniques", a souligné le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation du Niger, M. Abouda Albadé.

Une situation préoccupante, selon le ministre Albadé, qui doit amener les autorités burkinabè et nigériennes à conjuguer leurs efforts afin de garantir la sécurité, la paix et la tranquillité aux populations. C’est d’ailleurs l’objectif de la rencontre qui vise à trouver les voix et moyens "d’aplanir les difficultés de cohabitation qui surgissent entre les populations frontalières".

C’est également le lieu d’arrêter des stratégies pour renforcer la coopération transfrontalière. "Ce qui permettra à nos populations de s’adonner au seul combat qui vaille, celui de la lutte contre la pauvreté", a reconnu le ministre burkinabè de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, M. Moumouni Fabré. Délégation burkinabè et nigérienne attendent donc de cette rencontre la mise en œuvre de dispositions diligentes, l’engagement de patrouilles mixtes pour réduire les actes de banditisme et les incompréhensions au niveau des frontières.

Pauline P. KABORE
Sidwaya

Transition au Burkina : « Nul ne peut se prévaloir du (...)
Burkina : Le Premier ministre évoque une éventuelle (...)
Burkina : L’ex majorité présidentielle déplore d’avoir été (...)
Paix et réconciliation nationale : Le Président du Faso (...)
Burkina/Politique : Une alliance de partis rejette (...)
Burkina Faso : Les futures élections vont se tenir en (...)
Crise au sein du CDP : « Pour nous direction politique, (...)
Burkina/Politique : Eddie Komboïgo convoque son bureau (...)
Commune de Bobo-Dioulasso : Les membres de la délégation (...)
Centre-ouest : Les femmes du CDP plus que jamais (...)
Insécurité au Burkina : Roch Kaboré et Paul-Henri Damiba (...)
Détention de Roch Kaboré : Une marche-meeting le 2 (...)
Grand prix Manéga de la paix : Des personnalités (...)
Bobo-Dioulasso : Des OSC demandent la démission du (...)
Commune de Dapélogo (Plateau central) : La délégation (...)
Opération mana mana : « Si nous pouvons nous mettre (...)
Opération Mana-mana : Le Premier ministre se réjouit de (...)
Burkina/politique : Eddie Komboïgo répond à la lettre de (...)
Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) : Un (...)
Enquête de perception des 100 jours du MPSR
"Détention arbitraire" de Roch Kaboré : « La junte ne doit (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11697

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés