Actualités :: Burkina/Assises nationales : La Marche pour la patrie plaide pour des (...)

Les 25 et 26 mai 2024, se tiendront à Ouagadougou, les assises nationales sur la Transition. En prélude à cet événement, La Marche pour la patrie (LMP) a, dans un communiqué parvenu à notre rédaction, donné sa lecture de la tenue de ces assises. LMP souhaite que les assises nationales soient « les plus inclusives possibles, de sorte à créer les conditions d’une unité nationale, nécessaire pour relever les défis auxquels fait face le pays », peut-on lire dans le communiqué.

Pour ce faire, le parti appelle à la levée immédiate de la suspension des activités politiques. Ce qui permettra aux partis politiques de retourner à leurs bases pour « des consultations plus représentatives et plus enrichissantes ».

Ci-dessous l’intégralité du communiqué de LMP.

Lefaso.net

La Marche pour la Patrie (LMP) donne sa lecture sur les assises nationales sur la Transition

L’Assemblée législative de Transition a, au cours de sa plénière du vendredi, 26 avril 2024, donné son quitus pour une convocation des forces-vives du pays, en vue d’organiser des assises nationales sur la Transition, dont l’échéance est prévue pour juillet prochain. Ainsi, par un communiqué lu le mardi 14 mai sur les antennes de la télévision nationale, le gouvernement a fixé ces assises nationales les 25 et 26 mai 2024.

La LMP voudrait ici, et en toute modestie, donner son point de vue sur ces assises, dont l’enjeu est capital pour l’avenir du Burkina Faso, notre chère Patrie. Elle voudrait d’abord se féliciter de l’initiative de l’Assemblée législative de Transition de retourner vers les forces-vives de la nation pour des consultations plus larges et consensuelles, car aucun pays ne peut se construire dans la division de ses filles et fils ou en mettant de côté une partie de son peuple. C’est pourquoi, la LMP souhaite que ces assises nationales soient les plus inclusives possibles, de sorte à créer les conditions d’une unité nationale, nécessaire pour relever les défis auxquels fait face le pays.

C’est eût égard à cela que le parti appelle vivement à la levée immédiate de la suspension des activités politiques. Le temps est venu pour que l’ensemble des Burkinabè, sans distinction, se parlent, et en toute sincérité. La levée de la suspension des activités politiques va permettre aux partis et formations politiques de retourner à leurs bases pour des consultations plus représentatives et plus enrichissantes.

La LMP tient à sa démarche, d’autant que les assises nationales antérieures ont exclu une partie importante des Burkinabè.
En ce moment crucial de la vie de notre pays, nous devons en toute humilité tirer leçons de notre passé pour pouvoir avancer et surtout éviter les erreurs passées.

Puisse Dieu apaiser nos cœurs !
Dieu bénisse et protège notre Patrie, le Burkina Faso !

Burkina : Mousbila Sankara a été "enlevé"
Burkina : Un ancien leader politique saisit le Conseil (...)
Burkina : De plain-pied dans les pratiques politiques, (...)
Burkina : Le ministre Émile Zerbo de la Sécurité affiche (...)
Burkina : Il faut désormais dire "Président du Faso, chef (...)
Burkina : Le Socle citoyen pour la libération (SOCL) (...)
Relations AES-CEDEAO : « Je t’aime, moi non plus, doit (...)
Burkina : Affaires « lieutenant-colonel Somda Evrard, (...)
Burkina : Les conditions de « libération » et de « (...)
"Reprise" de Me Guy Hervé Kam : « Il a même demandé à (...)
Burkina : « De ce que nous savons aussi du lieutenant-colonel
Affaire "Me Guy Hervé Kam" : « Nous craignons pour la (...)
Conclusions Assises nationales : "Nul doute qu’avec la (...)
Me Guy Hervé Kam : Globalement, son état de santé va (...)
Burkina/Assises nationales du 25 mai 2024 : IB et la (...)
Affaire Guy Hervé Kam : Le mouvement SENS dénonce un (...)
Burkina : Des citoyens expriment leurs attentes pour (...)
Burkina/Assises nationales : « Une fenêtre d’opportunités à
Burkina/Assises nationales : Vers le pire scénario pour (...)
Organisation d’élections : Le Mali à l’école du Burkina (...)
Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12537


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés