Actualités :: Burkina/Justice militaire et de proximité : La gendarmerie prévôtale reçoit (...)

Dans le cadre du projet d’Appui au renforcement de la justice militaire et de la justice de proximité pour lutter contre l’impunité au Burkina Faso (AJUMJUP) de l’ONG suisse COGINTA, la gendarmerie nationale a reçu dix véhicules, ce mardi 20 février 2024.

Dans le but de renforcer les capacités opérationnelles de la gendarmerie prévôtale pour une meilleure judiciarisation du théâtre des opérations, le Projet d’appui au renforcement de la justice militaire et de la justice de proximité pour lutter contre l’impunité au Burkina Faso (AJUMJUP) a offert dix véhicules de type pick-up.
Selon le chef du projet AJUMJUP, Edem Comlan, l’acte du jour est la troisième étape. Le projet a construit des bâtiments avec des équipements et formé des unités prévôtales qui sont déployées sur le terrain. « C’est un appui cohérent que nous apportons à la gendarmerie prévôtale afin de lui permettre d’exercer efficacement ses missions », a-t-il ajouté.

Le coût de ces dix véhicules est de 249 millions FCFA, a fait savoir Edem Comlan

Tout en remerciant les donateurs, le chef d’état-major de la gendarmerie nationale (CEMGN), le colonel Kouagri Natama, a indiqué que ces véhicules viennent à point nommé pour appuyer les unités prévôtales sur le terrain.

Depuis 2021, les unités prévôtales sont incorporées dans les détachements militaires. « C’est déjà une réalité mais l’opérationnalisation était un peu à la traine. Cette acquisition nous permet de rassurer que les droits de l’homme et tout ce qui les accompagne peuvent être observés à la loupe », a confié Kouagri Natama.

« Ce sont les moyens roulants pour la gendarmerie départementale », a indiqué le CEMGN, le colonel Kouagri Natama

« Disposer de la logistique pour faciliter l’exécution de la mission »

Au cours de la cérémonie, Edem Comlan a rappelé que le projet AJUMJUP, qui est financé par l’Union européenne à hauteur de quatre milliards de FCFA pour une période de trois ans, intervient dans un contexte d’insécurité.

Pour lui, ce projet vise, d’une part, à renforcer le secteur de la justice à travers un appui à la chaîne pénale ainsi que la promotion de l’accès à la justice des personnes vulnérables et/ou victimes de graves violations des droits humains. Et d’autre part, il s’agit de soutenir l’édification d’une force prévôtale de pouvoir exercer efficacement sa fonction régulatrice et de protection de l’outil militaire.

La cérémonie est intervenue à l’état-major de la gendarmerie nationale de Ouagadougou

Ce projet entend améliorer le fonctionnement de la justice militaire, qui a sa propre chaîne de commandement, a insisté Edem Comlan.
Quant au CEMGN, il a affirmé que l’importance de ce projet n’est plus à démontrer, « car l’appui au renforcement de la justice militaire et de la justice de proximité a permis à la gendarmerie nationale de disposer de la logistique pour faciliter l’exécution de la mission de la gendarmerie prévôtale ».

L’AJUMJUP est un projet exécuté par l’ONG suisse COGINTA. Les partenaires tels que l’Union européenne et le MBDHP (Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples) ont été représentés au cours de cette cérémonie.

Lire aussi : Droits de l’homme et lutte anti-terroriste au Burkina : Des prévôtés sur les théâtres des opérations pour prévenir et réprimer.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Salubrité au quartier Silmiyiri de Ouagadougou : Les (...)
Burkina / Insécurité : La commune de Kantchari a été (...)
Burkina/Recherche scientifique : « On travaille sur le (...)
Burkina/Insecurité : Après le ravitaillement de Djibo, un (...)
Koudougou : Le ministère des Infrastructures outille les (...)
Burkina/Justice : 36 mois de prison dont 18 ferme pour (...)
Burkina : Les avocats persistent pour la libération de (...)
Fête du Ramadan 2024 : Des prières recommandées à Dédougou (...)
Burkina : Vaccination de routine contre quatorze (...)
Burkina/Politique nationale de développement : Les (...)
Bobo-Dioulasso : Lancement des activités additionnelles (...)
Infrastructures : Des journalistes sur la rocade de (...)
Burkina : La ville de Djibo ravitaillée
Vaccination de routine : : 14 vaccinations (Dioula)
Burkina : La plateforme ePhyto pour une délivrance (...)
Burkina : L’Association burkinabè des consommateurs de (...)
Burkina/Système de santé : Les directeurs régionaux en (...)
Burkina : 215 767 ménages pauvres et personnes (...)
Burkina/Travail des enfants : 31,9% des enfants (...)
Santé/Alimentation : Ces aliments qui boostent la (...)
Ouagadougou : Le mouvement SENS annule son sit-in après (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36393



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés