Actualités :: Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : Nandy Somé passe de 51,22% (...)

Le chef du gouvernement burkinabè, Dr Apollinaire Kyélèm, a procédé à l’évaluation de ses ministres pour le compte de l’année 2023. Plusieurs membres du gouvernement ont été évalués le 16 février 2024, dont la première responsable de l’un des plus grands départements ministériels, Nandy Somé, ministre en charge de la solidarité et de l’action humanitaire. « La maman » des personnes vulnérables a réussi à exécuter 92% des objectifs qui lui ont été confiés pour l’année 2023.

Le vendredi 16 février 2024, Nandy Somé a présenté au Premier ministre, Dr Apollinaire Kyélèm, le rapport du contrat d’objectifs de son ministère. Son contrat d’objectifs a atteint un taux d’exécution de 92% au 31 décembre 2023. La ministre a fait une progression. En juin 2023, elle a enregistré un taux d’exécution de 51,22%.

Pour l’année 2023, sept objectifs, 16 actions prioritaires et 48 produits ont été confiés à l’ex gouverneur de la région du Centre-nord. « Sur 48 produits attendus au titre de l’année 2023, 38 ont été totalement disponibilisés. Dix sont partiellement réalisés. Parmi lesquels l’indemnisation des victimes, la réinsertion des ex combattants de groupes armés terroristes », a fait savoir Nandy Somé.

Dans la mise en œuvre de sa tâche, des réflexions ont été menées pour mieux réussir le contrat d’objectifs. A cet effet, un centre de déradicalisation a été construit. Des centres d’apprentissage des métiers et des centres de travaux d’intérêt commun ont été construits. Le ministère travaille à rendre des PDI autonomes pour éviter l’assistanat permanent et améliorer le mécanisme de suivi du mouvement en termes d’entrées et de retours des PDI dans les différentes localités.

La ministre en charge de l’Action humanitaire, Nandy Somé

Selon elle, son contrat d’objectifs n’a pas été totalement atteint à cause de certaines difficultés. A l’entendre, les difficultés ont été d’ordre institutionnel et organisationnel. « L’opérationnalisation de la fusion n’a pas permis de démarrer certaines activités à temps. Les difficultés d’ordre financier sont, entre autres, la mise en place tardive du budget de l’Etat, la difficulté rencontrée lors du basculement dans la plateforme Nafolo et l’augmentation des besoins des cibles face à l’amenuisement des ressources nécessaires à la réponse », a indiqué la ministre. Au nombre des difficultés, elle a également mentionné l’inaccessibilité de certaines zones.

Pour surmonter ces obstacles et poursuivre les progrès, il a été proposé de continuer sur la lancée du contrat d’objectifs 2024, en finalisant les activités débutées en 2023 et en entamant de nouveaux projets.

La ministre attribue cette réussite à l’engagement des ressources humaines de son département et à la mise en œuvre effective des orientations du Premier ministre formulées lors de l’évaluation précédente.

Rama Diallo
LeFaso.net

Gestion du fret : Le CBC reçoit les orientations du Chef (...)
Burkina : Quand les pouvoirs peinent à assurer la (...)
Burkina : Colonel Boukaré Zoungrana désormais ambassadeur (...)
Burkina Faso/MPSR2 : L’échéance de la Transition nécessite (...)
Burkina : 500 millions fcfa pour "une communication de (...)
Burkina : Le Parti Panafricain pour le Salut exhorte (...)
Investiture du Président Bassirou Faye : Voici les (...)
Investiture de Bassirou Diomaye Faye : Le Capitaine (...)
Sénégal : Le CDP félicite le nouveau Président Bassirou (...)
Mobilisation générale et de la mise en garde : Le (...)
Santé : Le conseil des ministres dissout la centrale (...)
Acquisition d’armements : Autorisation d’octroi d’une (...)
Journées nationales d’engagement politique : « Si vous (...)
Burkina/Missions d’audits : La primature met fin aux (...)
Centre pénitentiaire agricole de Baporo : Accroître les (...)
Situation sécuritaire : Le Haut-commissariat des Nations (...)
Burkina Faso : Le gouvernement fait le point de ses (...)
Burkina : Le conseil des ministres adopte un (...)
Evaluation des performances des départements ministériels en
Approvisionnement en intrants agricoles : Le (...)
Contrats d’objectifs 2023 : Le ministère de l’énergie, (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12495



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés