Actualités :: Burkina : Le 1er vice-président du MPP, Clément Sawadogo, invite la (...)

Dans la déclaration ci-dessous en date du 1er janvier 2023, Clément Sawadogo, premier vice-président chargé de l’intérim du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), ex parti au pouvoir, présente ses vœux aux Burkinabè.

Il exhorte les autorités de la transition et l’ensemble des Burkinabè à faire en sorte que 2024 soit une année de cohésion sociale, de patriotisme, de résilience, de réconciliation des cœurs, d’unité et de concorde nationale.

Selon lui, pour y arriver, chaque Burkinabè doit s’engager à donner une place de choix à la justice, à l’inclusion, au respect de nos diversités dans tous les domaines et au respect des droits fondamentaux de ses concitoyens.

Le premier vice-président chargé de l’intérim du MPP invite le gouvernement de la transition à renouer avec la concertation et le dialogue avec la classe politique et l’ensemble des forces vives de la nation sans exclusive pour trouver un consensus national sur les préoccupations de la nation et renforcer la mobilisation sociale pour la lutte contre le terrorisme.


PEUPLE DU BURKINA FASO,
MILITANTES, MILITANTS ET SYMPATHISANTS DU MPP,

A l’aube de la nouvelle année 2024, le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), présente ses vœux les meilleurs de santé, de longévité, de bonheur et de résilience à ses militants.es, sympatisants.es, au Peuple burkinabè et à ses amis de l’extérieur.

L’année 2023 qui s’achève fut une année éprouvante pour la nation toute entière et en particulier pour de nombreuses familles burkinabè du fait de la persistance des attaques terroristes contre les populations civiles, les Forces de défense et de sécurité (FDS) et les Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) engagés dans le combat pour l’éradication de l’hydre terroriste.

Nous prions pour le repos des âmes de tous nos disparus. Jamais leur sacrifice et l’exemplarité de leur mémoire ne seront oubliés. Plus que jamais, ils relèvent du patriotisme sacré de la nation pour nous inspirer dans l’accomplissement de nos devoirs.

Face à cette barbarie, nos braves combattants, toutes catégories confondues, restent déterminés et font preuve de bravoure pour la protection des populations et la restauration de l’intégrité de notre territoire.

Peuple du Burkina Faso,
Chers camarades,

La lutte contre le terrorisme nous engage tous. Et le MPP reste constant sur la question. Il tient à rappeler que la victoire dans cette lutte, bien qu’inéluctable, requiert toutefois la contribution de toute la nation dans ses différentes composantes. Ainsi, cette lutte nécessite de la part de chaque burkinabè individuellement pris, non seulement l’engagement, la combativité et le sacrifice, mais aussi les valeurs qui scellent l’unité nationale et le vivre-ensemble que sont entre autres le respect mutuel, la tolérance, le pardon, la solidarité. Nous devons mettre l’intérêt du Burkina Faso au-dessus de nos intérêts individuels.

C’est pourquoi, chers compatriotes, au regard des défis actuels et futurs de notre Peuple, le MPP exhorte les autorités de la Transition et l’ensemble des burkinabè à faire en sorte que 2024 soit une année de cohésion sociale, de patriotisme, de résilience, de réconciliation des cœurs, d’unité et de concorde nationale. Pour y arriver, chaque burkinabè doit s’engager à donner une place de choix à la Justice, à l’inclusion, au respect de nos diversités dans tous les domaines et au respect des droits fondamentaux de ses concitoyens.

De façon particulière, le MPP invite le Gouvernement de la Transition à renouer avec la concertation et le dialogue avec la classe politique et l’ensemble des forces vives de la nation sans exclusive pour trouver un consensus national sur les préoccupations de la nation et renforcer la mobilisation sociale pour la lutte contre le terrorisme.

Le MPP réitère son appel à ses militants, aux démocrates et patriotes et à l’ensemble des populations de notre pays à œuvrer ensemble à l’avènement d’un Burkina Faso de paix, de sécurité, de souveraineté et de démocratie.

Bonne et heureuse année 2024 à toutes et à tous !

Dieu bénisse le Burkina Faso !

Ouagadougou le 1er janvier 2024

Pour la Direction du Parti,
Le 1er Vice-président chargé de l’intérim
Clément P. SAWADOGO

Burkina/ Assises nationales : La Marche pour la patrie (...)
Assises nationales : Le Réseau des Patriotes favorable à (...)
Burkina : La Présidence du Faso met en garde les (...)
Burkina/Assises nationales : Les dates des 25 et 26 mai (...)
15-Mai : Le capitaine Ibrahim Traoré invite les (...)
Burkina : Le Rassemblement pour le salut national (...)
Suspension des activités des partis politiques : "Il est (...)
Burkina : "L’histoire nous a fait chance en nous (...)
Bobo-Dioulasso : « La prolongation de la transition est (...)
Burkina/Conduite de la Transition : Mousbila Sankara (...)
Meeting de soutien à la Transition : « Nous ne voulons (...)
Burkina/Organisation des assises nationales : « Dans sa (...)
Burkina : « Chaque fois que les autorités de la (...)
Hommage à Pierre-Claver Damiba, l’homme qui savait ce (...)
Burkina : la Coalition centriste pour la paix (...)
Transition au Burkina : « Nous, les ‘’wayignans’’, (...)
Burkina/Conduite de la transition : Les députés de l’ALT (...)
Burkina : Les magistrats du parquet désormais nommés par (...)
Burkina : L’ALT examinera une proposition de loi pour (...)
Conseil des ministres : La SONABHY, le BUMIGEB et le (...)
Affaire “Me Guy Hervé Kam” : L’Etat à l’épreuve de sa (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12516


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés