Actualités :: Burkina / 63e anniversaire de l’indépendance : Le président, dans un décor (...)

Le 10 décembre 2023, le chef de l’Etat s’est adressé à la nation à l’occasion du 63e anniversaire du pays. Ce discours a été enregistré dans un camp d’entraînement des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) selon le directeur de la télévision nationale qui l’a commenté juste après sa diffusion. La mise en scène est nouvelle, le discours est prononcé debout avec en arrière-plan une colline arbustive où l’on aperçoit des militaires et d’autres plus proches de l’orateur.

Si la fête de l’indépendance est l’occasion du discours, il n’en a pas été question. Le chef de l’Etat n’a pas disserté sur l’histoire de notre pays et les modalités de son accession à l’indépendance. On sait que le sujet aurait plu à certains. Le capitaine Ibrahim Traoré a plus parlé de la lutte contre le terrorisme et de certaines actions du gouvernement. Quels sont les points à retenir de ce discours qui a été plutôt bref et quels sont les points omis auxquels l’opinion nationale s’attendait du fait de leur actualité ?

Le chef de l’Etat a rendu hommage aux forces combattantes, aux militaires, aux volontaires qui sont morts pour la patrie et aux blessés. Il a remercié tous ceux qui se battent au front et ceux qui le font à l’arrière par l’effort de guerre. Il a encore parlé de la réorganisation de l’armée et des forces de défense et de sécurité, des recrutements au sein de ces forces. L’effort d’équipement militaire de pointe de ses unités de la part du gouvernement par le sacrifice populaire a été signalé. Concernant la lutte contre le terrorisme, le chef de l’Etat a réaffirmé l’option de se battre jusqu’à la victoire finale et, par conséquent, il a demandé aux groupes terroristes de déposer les armes pendant qu’il est encore temps.

Le message important

Il a annoncé de nouveaux sacrifices à consentir pour 2024 de la part du peuple notamment des travailleurs des secteurs publics et privés ainsi que les entreprises pour augmenter la prime des VDP de 35% et leur donner une assurance vie. On peut dire que l’objectif principal du discours était d’exposer cette volonté. C’est l’annonce la plus importante du discours, car jusque-là, la contribution demandée aux travailleurs était volontaire. Quelle forme va prendre cette nouvelle assistance aux VDP ? Le chef de l’Etat ne l’a pas développé. Sûrement que le ministère de l’Economie et des finances en donnera les détails dans les jours à venir puisque 2024 est dans quelques jours.

Les points absents du discours qui méritaient un mot

Les conditions de délivrance du discours ont-elles fait que le discours a omis des questions d’actualité comme la révision de la constitution dont le projet a été transmis à l’Assemblée législative de transition, selon le compte rendu du dernier conseil des ministres ?

L’opinion publique aurait aimé entendre le chef de l’Etat sur l’arbitrage fait entre la nouvelle constitution adaptée à nos valeurs endogènes voulue par certains et la révision de l’ancienne tout simplement. Un commentaire du chef de l’Etat sur les réformes comme la constitutionnalisation de l’Agence nationale de renseignement, et la réforme du Conseil supérieur de la magistrature serait bienvenu dans ce discours.

Le chef de l’Etat a voulu maîtriser sa communication pour qu’on retienne l’essentiel qui est les sacrifices à consentir encore pour aller jusqu’à la victoire finale et l’appel aux ennemis à déposer les armes. Le point discutable au plan de la communication est la valeur ajoutée de la mise en scène du discours.

Sana Guy
Lefaso.net

Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et (...)
Burkina / Promotion immobilière : « Les promoteurs sont (...)
Burkina/Foncier rural : Les députés de l’ALT créent une (...)
Efficacité des projets et programmes financés par les (...)
Burkina/ Politique : La France insoumise s’offusque des (...)
Ouagadougou : Le Mouvement burkinabè pour la démocratie (...)
Adoption de la loi sur les conditions d’entrée et de (...)
Gestion du foncier au Burkina : le gouvernement met en (...)
Sanctions contre le Niger : Le président du CDP en (...)
Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : Nandy (...)
Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : (...)
Burkina / Crise sécuritaire : « La résolution passe aussi (...)
Burkina : « Il faut réviser la charte pour permettre à la (...)
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré échange avec (...)
Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais (...)
Hommage à Bongnessan Arsène Yé, metteur en scène des (...)
Burkina : Une semaine après l’enlèvement de Hervé KAM, (...)
Burkina / Retrait des pays de l’AES de la CEDEAO : Des (...)
Retrait des Etats de l’AES de la CEDEAO : « Nous partons (...)
Sécurité du président : « Pour ma personne, je n’ai pas (...)
Burkina : « On va organiser les élections comment à (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12453


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés