Actualités :: Burkina/ Religion : Admis à la retraite, le cardinal Philippe Ouédraogo a (...)

Après quatorze années à la direction de l’archidiocèse de Ouagadougou , l’archevêque émérite, le cardinal Philippe Ouédraogo, a dit "au revoir" aux fidèles chrétiens, à l’occasion d’une messe d’action de grâce, ce samedi 25 novembre 2023, en la cathédrale de Ouagadougou.Après quatorze années à la direction de l’archidiocèse de Ouagadougou, l’archevêque émérite, le cardinal Philippe Ouédraogo, a dit "au revoir" aux fidèles chrétiens, à l’occasion d’une messe d’action de grâce, ce samedi 25 novembre 2023 à la cathédrale de Ouagadougou.

Pour cette messe d’action de grâce et d’au revoir, la cathédrale a accueilli plus que les fidèles chrétiens. Des représentants de la communauté musulmane, assis côte-à-côte avec des protestants et des chefs traditionnels au milieu des centaines de fidèles catholiques, sont venus exprimer leur solidarité au cardinal Philipe Ouédraogo.

Il est 9 heures. Le cardinal fait son apparition à la cathédrale. Arrivé en grande pompe dans ses habits de prélat, avec mitre et crosse d’évêque, le cardinal Phillipe Ouédraogo a été chaleureusement accueilli par des fidèles chrétiens émus, à travers des chants et louanges.

Le cardinal Philippe Ouédraogo en communion avec « ses frères musulmans et coutumiers ».

Avant de s’adresser aux fidèles, le cardinal a d’abord exprimé sa reconnaissance au Seigneur, grâce à qui, il a pu mener cette mission. « C’est pour moi un impérieux devoir de rendre grâce au Seigneur après toutes ces années passées à la tête de l’archidiocèse de Ouagadougou », a laissé entendre le cardinal Philippe Ouédraogo, avant d’exprimer sa reconnaissance envers tous ses « collaborateurs, ses frères musulmans et protestants ».

Cette action de grâce marque aussi les 50 ans de vie de prêtre du cardinal. « C’est un âge de la retraite établi par l’Eglise », a rappelé l’homme de 78 ans. Dans son homélie, le cardinal a exhorté les fidèles au pardon, à la solidarité et au partage. « Je demande particulièrement au Seigneur qu’il nous accorde son pardon et nous permette d’accorder le pardon les uns aux autres, pour construire un monde meilleur », a-t-il prié.

Les fidèles sont venus nombreux pour exprimer leur gratitude au cardinal.

Les collaborateurs du cardinal ont salué le dévouement d’un homme « infatigable et exceptionnel ». Si pour les uns le cardinal a été un guide, pour les autres il a été tout simplement un serviteur consensuel et exceptionnel. « Ces moments constituent pour nous, un moment de fraternité envers une figure exceptionnelle qui a consacré sa vie à la foi », a laissé entendre Aristide Théodore Malgoubri, président du conseil diocésain des laïcs de Ouagadougou. Il a particulièrement salué le combat du dialogue inter-religieux mené par le cardinal. « Vous avez donné la preuve que les religions peuvent être source de tolérance, d’apaisement et de respect mutuel », lui a-t-il dit.

Aristide Théodore Malgoubri, président du conseil diocésain des laïcs de Ouagadougou, a demandé au cardinal de les appuyer toujours.

« C’est avec un pincement au cœur que nous vous voyons partir », a déclaré le représentant des consacrés, Père Sébastien Pouya, avant de souhaiter une retraite paisible au cardinal. « Nous vous traduisons notre sentiment de reconnaissance et de gratitude. Merci pour tout ce que vous avez fait pour nous, pasteur infatigable », a lancé l’abbé Etienne Nana, porte-parole des prêtres de Ouagadougou.

Le représentant des consacrés, Père Sébastien Pouya, a salué le dévouement du cardinal.

A l’issue de la célébration qui a duré deux heures, le cardinal Philipe Ouédraogo a reçu, tout sourire, plusieurs cadeaux dont une statue de Notre-Dame de Lourdes offerte par les prêtres, et des enveloppes de remerciements des laïcs et consacrés.
Ordonné prêtre en 1973 dans le diocèse de Kaya, puis évêque le 23 novembre 1996 à Ouahigouya, le cardinal Philippe Ouédraogo est le deuxième à occuper le siège métropolitain de Ouagadougou après Paul Zoungrana. Il a été élevé au rang de cardinal le 22 février 2014. Il a assuré une fonction de vicaire à la paroisse cathédrale de Kaya en 1978, avant de partir à Rome pour poursuivre sa formation à l’université pontificale où il obtient un doctorat en droit canonique en 1981.

Les prêtes ont offert la statue de Notre-Dame de Lourdes au cardinal.

De retour au Burkina Faso, il est curé de la paroisse cathédrale de Kaya jusqu’en 1991. À partir de 1989, il est également vicaire général du diocèse de Kaya jusqu’en 1994. De 1992 à 1995, il est directeur-fondateur du Petit séminaire Saint-Cyprien de Kaya, avant de retrouver un ministère paroissial à Notre-Dame de l’Assomption de Pissila, dans le département du même nom.

En parallèle de ces missions, il est également juge au tribunal métropolitain de seconde instance de Ouagadougou de 1984 à 1995 et directeur des œuvres pontificales missionnaires de 1987 à 1996.
Nommé le 16 octobre 2023 par le Saint Père, Mgr Prosper Kontiébo s’installera dans le siège métropolitain en remplacement du cardinal Philippe Ouédraogo. À l’occasion, son prédécesseur a demandé aux fidèles de l’accueillir avec foi et espérance.

A LIRE AUSSI : Archidiocèse de Ouagadougou : Le cardinal Philippe Ouédraogo rend grâce à Dieu pour ses 25 ans de vie épiscopale

Serge Ika Ki
Lefaso.net

Burkina/Santé : La guérison pranique, une alternative (...)
Alliance des jeunes des États du Sahel : « Nous sommes (...)
Burkina/Entrepreneuriat féminin : De la communication (...)
Rumeurs sur le salaire de février 2024 : Le ministre (...)
Burkina/ insécurité : L’attaque d’une Eglise fait quinze (...)
Burkina / Médicaments : « ePresc » ou la solution d’une (...)
Burkina / Prise de parole en public : Sandrine Obi (...)
Contrôle des aménagements urbains : La région des (...)
Burkina/Litige foncier a Yagma : Des habitants (...)
Burkina/région de l’Est : La 6e Légion de Gendarmerie (...)
Ouagadougou : Un individu aux arrêts après le meurtre (...)
Entrepreneuriat : La télévision BF1 lance la 5e édition (...)
Burkina : "Opposants, syndicalistes, hommes de médias et (...)
Burkina : Le Japon célèbre le 64è anniversaire de Sa (...)
Burkina Elevage : Le Projet de résilience et de la (...)
Âge moyen dans le monde : La population du Niger se (...)
Usine de transformation de tomate de Bobo-Dioulasso : (...)
Burkina : La Police nationale rassure qu’il n’ y a pas eu (...)
Centre-est : L’OCADES Caritas présente la phase II du (...)
Orange Burkina Faso : Une « Journée du consommateur » (...)
Burkina : Le DG de la Police nationale met fin aux (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35868


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés