Actualités :: Burkina Faso : Une tentative de Coup d’Etat dejouée le 26 septembre 2023, (...)

Dans la note ci-après, le gouvernement burkinabè de transition annonce qu’un Coup d’Etat a été déjoué le mardi 26 septembre 2023 par les services de renseignements. Le communiqué précise par ailleurs que plusieurs acteurs présumés impliqués dans cette tentative ont été interpellés.

COMMUNIQUE

Le Gouvernement de Transition informe l’opinion publique qu’une tentative avérée de coup d’État a été déjouée ce 26 septembre 2023 par les services de renseignement et de sécurité burkinabè. A l’heure actuelle, des officiers et d’autres acteurs présumés impliqués dans cette tentative de déstabilisation ont été interpelés et d’autres, activement recherchés.

Les acteurs de ce funeste projet de déstabilisation, mus par des intérêts aux antipodes de la dynamique de reconquête de notre territoire national et de la souveraineté de notre cher pays nourrissaient le sombre dessein de s’attaquer aux institutions de la République et de précipiter notre pays dans le chaos.

En attendant que le Procureur militaire apporte plus de détails sur ce complot, le Gouvernement regrette profondément que des Burkinabè qui plus est des officiers dont le serment est de défendre la Patrie, se soient fourvoyés dans une entreprise d’une telle nature qui vise à entraver la marche du peuple burkinabè pour sa souveraineté et sa libération totale des hordes terroristes qui tentent de l’asservir.

Le Gouvernement salut l’action patriotique et le sens élevé du devoir des Forces de défense et de sécurité qui ont permis de mettre un coup d’arrêt à cette entreprise. Il rend un vibrant hommage à l’ensemble du peuple burkinabè et singulièrement à sa jeunesse pour son engagement résolu et historique à défendre la Patrie et à la protéger contre tous ceux qui veulent nous faire entrer à reculons dans l’histoire.

Le Gouvernement rassure que toute la lumière sera faite sur cette tentative de coup d’État. Il invite les populations à la vigilance face aux amalgames savamment entretenus notamment sur les réseaux sociaux tendant à impliquer certaines personnalités dont le chef d’état-major général des armées et l’Ambassadeur du Burkina Faso au Ghana. En tout état de cause les investigations en cours permettront de démasquer les instigateurs de ce complot.

Com_Gouv_BF
SIGBurkina
BurkinaFaso

Burkina Faso : Voici la charte modifiée et adoptée ce 25 (...)
Burkina Faso : Ce qu’il faut retenir de la charte (...)
Assises nationales : « On voulait 10 ans pour la guerre, (...)
Assises nationales : “Ce qu’il faut rechercher, ce n’est (...)
Burkina/Assises nationales : « Une fenêtre d’opportunités à
Burkina/Assises nationales : Vers le pire scénario pour (...)
Organisation d’élections : Le Mali à l’école du Burkina (...)
Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa (...)
Assises nationales : Les acteurs publics gagneraient à (...)
Burkina Faso : Le Socle citoyen pour la libération (...)
Burkina : « Il nous faut de vrais idéologues, pas des (...)
Burkina/Assises nationales : Le Mouvement patriotique (...)
Burkina/Assises nationales : La Marche pour la patrie (...)
Assises nationales : Le Réseau des Patriotes favorable à (...)
Burkina : La Présidence du Faso met en garde les (...)
Burkina/Assises nationales : Les dates des 25 et 26 mai (...)
15-Mai : Le capitaine Ibrahim Traoré invite les (...)
Burkina : Le Rassemblement pour le salut national (...)
Suspension des activités des partis politiques : "Il est (...)
Burkina : "L’histoire nous a fait chance en nous (...)
Bobo-Dioulasso : « La prolongation de la transition est (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12516


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés