Actualités :: Gaoua : Le président de l’ALT échange avec les notabilités coutumières et (...)

Dans le cadre du renforcement de la cohésion sociale et du vivre ensemble, le président de l’Assemblée législative de transition, Dr Ousmane Bougouma et quelques parlementaires ont effectué ce jeudi 4 mai 2023, une tournée d’échanges auprès de leaders religieux et coutumiers de la ville de Gaoua.

Le vivre ensemble et la cohésion sociale sont des objectifs majeurs du gouvernement de transition du Burkina Faso. Et pour y parvenir des échanges francs et conviviaux sont nécessaires entre les différentes communautés, rappelle le président de l’ALT.
« L’objet de cette visite de courtoisie auprès des légitimités coutumières et religieuses de la région du Sud-ouest est d’une part, leur témoigner nos remerciements. Nos remerciements pour l’engagement qu’ils ont aux côtés de la transition, l’accompagnement apporté au quotidien, à nos FDS, aux VDP qui se battent pour la survie de notre nation.

Visite chez le chef de canton

Nous sommes aussi venus leur demander de rester mobilisés auprès de la transition afin que ensemble nous puissions résoudre la question sécuritaire, et d’autre part, demander des conseils, parce qu’il était de bon ton de venir pour comprendre les préoccupations de la population qui sont les leurs, afin que ces préoccupations, nous puissions les porter en tant que représentant de la population, dans l’intérêt de ceux qui nous ont mandatés. Cette phase n’est qu’une prise de contact, les députés viendront les jours à venir pour échanger en long et en large avec ces leaders sur les préoccupations des populations ».

Communauté protestante

La délégation de l’ALT a rendu visite au chef de canton de Gaoua, au chef de terre, à la communauté protestante, à la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) section Sud-ouest, et à la communauté catholique. A l’unisson, tous ont marqué leur accord pour soutenir la transition en prières et en bénédictions afin de sortir le pays de cette impasse sécuritaire depuis quelques années.

Visite à l’évêché de Gaoua

Pour le président de FAIB Sud-ouest, Imam Drissa Ouattara « nos langues, nos religions ne sont pas inscrites sur nos documents civils, le seul aspect commun nous sommes tous burkinabè. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Boubacar TARNAGDA

Burkina : Mousbila Sankara a été "enlevé"
Burkina : Un ancien leader politique saisit le Conseil (...)
Burkina : De plain-pied dans les pratiques politiques, (...)
Burkina : Le ministre Émile Zerbo de la Sécurité affiche (...)
Burkina : Il faut désormais dire "Président du Faso, chef (...)
Burkina : Le Socle citoyen pour la libération (SOCL) (...)
Relations AES-CEDEAO : « Je t’aime, moi non plus, doit (...)
Burkina : Affaires « lieutenant-colonel Somda Evrard, (...)
Burkina : Les conditions de « libération » et de « (...)
"Reprise" de Me Guy Hervé Kam : « Il a même demandé à (...)
Burkina : « De ce que nous savons aussi du lieutenant-colonel
Affaire "Me Guy Hervé Kam" : « Nous craignons pour la (...)
Conclusions Assises nationales : "Nul doute qu’avec la (...)
Me Guy Hervé Kam : Globalement, son état de santé va (...)
Burkina/Assises nationales du 25 mai 2024 : IB et la (...)
Affaire Guy Hervé Kam : Le mouvement SENS dénonce un (...)
Burkina : Des citoyens expriment leurs attentes pour (...)
Burkina/Assises nationales : « Une fenêtre d’opportunités à
Burkina/Assises nationales : Vers le pire scénario pour (...)
Organisation d’élections : Le Mali à l’école du Burkina (...)
Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12537


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés