Actualités :: Lutte contre le terrorisme : « Nous devons débusquer, au sein de nous, les (…)

Le Premier ministre, Me Apollinaire Kyélem de Tambèla, a présidé, en début de matinée, ce lundi 3 avril 2023, la traditionnelle cérémonie de montée des couleurs, encore appelée montée du drapeau, à la Primature. Après avoir expliqué l’importance et la symbolique d’une telle cérémonie, le Chef du Gouvernement a indiqué que dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, « nous devons débusquer, au sein de nous, les complices des terroristes qui viennent endeuiller nos populations ».

Autour du Premier ministre, Me Apollinaire Kyélem de Tambèla, ils étaient tous présents, responsables et agents des structures centrales, rattachées et de mission, pour la traditionnelle cérémonie de montée des couleurs nationales à la Primature.

A cette occasion solennelle qu’il a qualifiée de « jour symbolique », le Chef du Gouvernement a livré un message pédagogique de la montée des couleurs nationales, à ses collaborateurs.

Selon lui, le drapeau revêt plusieurs messages : rassemblement et idéal commun.

En ce qui concerne le message de rassemblement, il a soutenu que le drapeau est un élément fédérateur et rassembleur.

Pourquoi, le drapeau signifie rassemblement ?

A cette question, il a répondu que le drapeau nous rassemble, dans la mesure où il veut dire que nous avons un destin commun.

« Nous devons construire notre destin ensemble. Ce qui suppose que nous devons mettre de côté, les intérêts individuels, pour viser l’intérêt collectif. Une nation où chacun poursuit son intérêt individuel court à sa perte, mais une nation où l’intérêt collectif prédomine ne peut que gagner », a-t-il expliqué.

En outre, le Premier ministre a fait savoir que le drapeau symbolise un idéal, et que c’est pour cela qu’on le monte.

« On monte le drapeau pour dire que nous fixons haut notre idéal. Quand les troupes vont au combat, le drapeau est toujours porté haut. Quand le drapeau tombe, cela veut dire que c’en est fini pour la troupe et que l’ennemi a gagné. Donc, nous portons notre drapeau haut, pour qu’il ne tombe jamais. Voilà ce que symbolise la montée du drapeau. Ce n’est pas folklorique. Nous nous retrouvons tous, autour d’un idéal commun, dans un but de rassemblement, afin d’atteindre un but unique, à savoir la défense de la patrie qui est notre patrimoine commun », a affirmé Me Apollinaire Joachimson Kyélem de Tambèla.

Par ailleurs, il a insisté sur le fait qu’actuellement, la restauration de l’intégrité territorial et de la sécurité pour tous est notre priorité.

« Donc, quand nous nous retrouvons pour la montée des couleurs, cela veut dire que nous nous retrouvons pour cet idéal et tout ce qui va contre cet idéal, nous devons le combattre. Nous devons débusquer, au sein de nous, les complices des terroristes qui viennent endeuiller nos populations. Quand on aura fini avec le terrorisme, il nous faudra refonder notre nation, nous retrouver, tous ensemble, pour refonder notre nation et la poser sur des bases stables et saines pour que les générations futures puissent aller de l‘avant, en toute tranquillité », a-t-il martelé.

DCRP/Primature

Burkina : « Aucune force ne nous arrêtera », lance le (…)
Burkina : Gérard Kango Ouédraogo, le baobab de la politique
Education et formation : Une Initiative présidentielle (…)
Burkina : Le président Ibrahim Traoré préside le Conseil (…)
Burkina : Libéré, l’ambassadeur Mousbila Sankara (…)
Burkina /Ministère de l’économie : Un taux de (…)
Burkina : Mousbila Sankara a été "enlevé"
Burkina : Un ancien leader politique saisit le Conseil (…)
Burkina : De plain-pied dans les pratiques politiques, (…)
Burkina : Le ministre Émile Zerbo de la Sécurité affiche (…)
Burkina : Il faut désormais dire "Président du Faso, (…)
Burkina : Le Socle citoyen pour la libération (SOCL) (…)
Relations AES-CEDEAO : « Je t’aime, moi non plus, doit (…)
Burkina : Affaires « lieutenant-colonel Somda Evrard, (…)
Burkina : Les conditions de « libération » et de « (…)
"Reprise" de Me Guy Hervé Kam : « Il a même demandé à (…)
Burkina : « De ce que nous savons aussi du lieutenant-colone
Affaire "Me Guy Hervé Kam" : « Nous craignons pour la (…)
Conclusions Assises nationales : "Nul doute qu’avec la (…)
Me Guy Hervé Kam : Globalement, son état de santé va (…)
Burkina/Assises nationales du 25 mai 2024 : IB et la (…)

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés