Actualités :: Burkina : Interdite de tenir son instance statutaire, l’UPC décide de saisir (...)

Par lettre du 6 février 2023, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) informait le ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité, de la tenue, le samedi, 18 février 2023, d’une session de son Bureau politique national (BPN). En réaction, le ministère de tutelle a, le 10 février 2023, rappelé au parti que le communiqué du MPSR portant suspension des activités politiques reste en vigueur. Face à la situation, le « parti du lion » a décidé de saisir les « juridictions compétentes » pour trancher. C’est ce qui ressort de ce communiqué (ci-dessous) parvenu, ce mardi 14 février 2023, à notre rédaction.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le 6 Février dernier, l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) informait par voie de courrier, le Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, de sa décision de tenir une session statutaire de son Bureau Politique National le Samedi 18 février 2023.

Par lettre en date du 10 février 2023, le Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité nous répondait pour accuser réception de ladite lettre. Dans sa réponse, le ministre ajoutait ; « Toutefois, je voudrais par la présente vous rappeler le maintien en vigueur des termes du communiqué N° 03 du 30 septembre 2022 du MPSR suspendant les activités des partis politiques ».

Au vu de cette réponse, que nous interprétons comme une interdiction faite à notre parti de tenir son activité, l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC), fidèle à son esprit républicain, a décidé de saisir les juridictions compétentes afin qu’elles statuent sur la question.

Notre parti tiendra l’opinion nationale et internationale de la suite donnée à cette saisine.

Fait à Ouagadougou le 14 Février 2023

Le Service de communication de l’Union pour le Progrès et le Changement

Ouagadougou : Le Mouvement burkinabè pour la démocratie (...)
Adoption de la loi sur les conditions d’entrée et de (...)
Gestion du foncier au Burkina : le gouvernement met en (...)
Sanctions contre le Niger : Le président du CDP en (...)
Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : Nandy (...)
Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : (...)
Burkina / Crise sécuritaire : « La résolution passe aussi (...)
Burkina : « Il faut réviser la charte pour permettre à la (...)
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré échange avec (...)
Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais (...)
Hommage à Bongnessan Arsène Yé, metteur en scène des (...)
Burkina : Une semaine après l’enlèvement de Hervé KAM, (...)
Burkina / Retrait des pays de l’AES de la CEDEAO : Des (...)
Retrait des Etats de l’AES de la CEDEAO : « Nous partons (...)
Sécurité du président : « Pour ma personne, je n’ai pas (...)
Burkina : « On va organiser les élections comment à (...)
Pr Hamidou Sawadogo : « Le retrait du Burkina, du Mali (...)
Retrait des pays de l’AES de la CEDEAO : L’Union (...)
Les Etats du Liptako Gourma quittent la CEDEAO : La (...)
Burkina : Le chef de l’Etat, Capitaine Ibrahim Traoré, (...)
Burkina/Politique : Eddie Komboïgo demeure le « seul et (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12453


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés