Actualités :: Assemblée législative de Transition : Le nouveau Président exhorte à la (...)

Sitôt promu à la tête de l’Assemblée législative de Transition (ALT), Dr Ousmane Bougouma a livré un bref discours par lequel il exhorte, au regard de la préoccupation sécuritaire, à la sobriété, à l’effort collectif et à l’engagement patriotique. Discours.

Discours d’investiture du Président de l’Assemblée législative de transition

Mesdames et messieurs les membres du Gouvernement ; Honorables députés ;

Distingués invités ;

Mesdames et messieurs ;

Avant tout propos, j’ai une pensée pour les nombreuses victimes militaires et civiles des attaques terroristes qui endeuillent notre pays le Burkina Faso depuis quelques années. Aussi, je vous prie d’observer une minute de silence à la mémoire des ses braves fils et filles tombés pour la patrie.

(Je vous remercie)

Je n’oublie pas les blessés et les mutilés de cette guerre qui nous a été injustement imposée. Je souhaite un prompt rétablissement à ceux qui sont toujours en soins et j’exprime ma compassion à ceux et celles qui sont condamnés à vivres avec les séquelles de cette barbarie innommable.

Comment ne pas évoquer du haut de cette tribune, ses millions de déplacés internes dont les souffrances sont multiples et qui ne demandent qu’à retrouver leurs villages et localités d’origines.

En cet instant, où je bénéficie de votre confiance pour présider au destinés de l’organe législatif de notre cher Faso, je dis merci au tout puissant pour nous avoir permis d’en être les témoins en ce jour.

Ma reconnaissance va surtout aux autorités politiques et administratives pour avoir placé leur confiance en ma modeste personne. Je n’oublie pas les notabilités coutumières et religieuses pour leur accompagnement. Je m’en voudrais de citer au risque d’en oublier. Que tous ceux et celles qui ont rendu possible, l’installation de cette législature, trouvent ici l’expression de ma sincère gratitude.

A l’ensemble des collègues députés qui viennent à l’instant de valider leurs mandats, je vous prie de recevoir mes vives et chaleureuses félicitations.

Cette exaltante et lourde mission que le peuple nous confie aujourd’hui, exige un sens élevé de responsabilité et d’abnégation au travail. Comment pourrons – nous la réussir si en notre sein nous ne cultivons pas la cohésion et le travail collaboratif.

Honorables députés ;

Distingués invités ;

Mesdames et messieurs ;

Notre pays le Burkina Faso vit des moments difficiles de son histoire. L’heure n’est pas aux célébrations et aux réjouissances, mais plutôt à l’engagement et à l’abnégation au travail. Aussi je vous exhorte à la sobriété, à l’effort collectif et à l’engagement patriotique.

A la suite des précédentes législatures, et plus encore en ces moments cruciaux, je vous engage à la prise en main rapide des dossiers pour qu’ensemble, avec professionnalisme et un zèle à servir notre patrie nous puissions œuvrer à des réformes hardies et à un contrôle sans complaisance l’action gouvernementale.

Honorables députés ;

Distingués invités ;

Mesdames et messieurs ;

Dans ce contexte, il nous incombe de développer des initiatives pour légiférer autrement en prenant réellement en compte les opinions du peuple. Oui, les opinions du peuple ! Nous essayerons de le faire, dans le respect de nos lois et textes en vigueur, en exploitant au mieux les technologies de l’information et de la communication. Il s’agira de recueillir les contributions des populations à la base pour légiférer dans le sens de leurs besoins.

Dieu bénisse le Burkina Faso !

Je vous remercie.

Burkina : Le président Ibrahim Traoré assure que les (...)
Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : (...)
Continent africain : La gouvernance globale stagne (...)
Burkina : « Il est aussi urgent de mettre fin à ce plan (...)
Vie des partis politiques : La composante « Autres (...)
Burkina/Justice : « Il y a un problème ; il n’y a que les (...)
Transition politique au Burkina Faso : Le chronogramme (...)
Gestion des aires protégées : L’ONG AGN et le ministère (...)
Ministère de l’Agriculture : Le Conseil d’administration (...)
Burkina :« Nous ne sommes ni dans une guerre ethnique ni (...)
Burkina : « Ce pays-là a toujours su faire face à toutes (...)
Burkina Faso : Zéphirin Diabré porte plainte contre (...)
Réformes politiques au Burkina : « En démocratie, il est (...)
Commune de Bobo-Dioulasso : Une session extraordinaire (...)
Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso : Après six mois (...)
Politique au Burkina : Zephirin Diabré nie toute (...)
Corruption au sein de l’armée : « A ce jour, aucun de ces (...)
Burkina : « La première déclaration du chef du MPSR 2 (...)
Politique : « Nous ne sommes pas un parti électoraliste, (...)
Relecture du Code du travail au Burkina : L’UAS indignée (...)
Transition au Burkina Faso : Le président de l’ALT (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12138



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés