Actualités :: Gouvernement Me Kyelem : Pr Adjima Thiombiano entend combattre la mal (...)

« Le meilleur moyen d’infléchir cette tendance injuste de gouvernance tant décriée, c’est d’agir par l’exemple ». Voici comment prévoit mener la lutte contre la mauvaise gestion dans tous ses sens, le nouveau ministre en charge de l’enseignement supérieur, Pr Adjima Thiombiano. Officiellement installé ce vendredi 28 octobre 2022 à Ouagadougou, en présence de ses pairs, l’homme dit déplorer le diagnostic actuel du Burkina Faso.

Un diagnostic qui montre clairement que le pays est déchiré de toutes parts, en raison d’une démission collective et individuelle des valeurs, a déploré le ministre Thiombiano. Pour lui, ces valeurs sont notamment la dignité, l’intégrité, le travail bien fait, le courage, l’esprit de sacrifice, la solidarité, la tolérance et le pardon.

Pr Adjima Thiombiano installé dans ses fonctions par le secrétaire général du gouvernement, Jacques Sosthène Dingara

« Notre chère nation a actuellement besoin que tous ses fils et toutes ses filles lui redonnent ses fondements que nous ont légués nos ancêtres », a-t-il interpellé. « Devons-nous rester insensibles et sourds à ces cris de détresse de notre patrie ? », s’interroge Pr Adjima Thiombiano.

Avant d’affirmer ceci : « Absolument non ! Il était donc un agréable et noble devoir pour moi, d’accepter ce sacerdoce pour jouer au mieux ma participation. Ce, en vue de redonner une lueur d’espoir à l’avenir de ce pays qu’est notre jeunesse ».

Une vue des participants à l’installation officielle du ministre de l’enseignement supérieur, Pr Adjima Thiombiano

Comptant sur ses collaborateurs à tous les niveaux que ce soient, Pr Thiombiano invite chacun d’eux, à donner le meilleur de lui-même sur tous les plans. « Personne ne devrait rester en marge de ce combat pour une renaissance de notre patrie », a-t-il mentionné.

Né le 27 octobre 1966 à Fada N’Gourma, ville située dans la province du Gourma (région de l’Est), Pr Adjima Thiombiano décroche le BAC D en 1987. Il est professeur titulaire en biologie et écologie végétales depuis juillet 2011 et est titulaire de deux doctorats obtenus à l’université Joseph Ki-Zerbo, ex-Université de Ouagadougou.

Le Pr Adjima Thiombiano a immortalisé l’évènement avec ses pairs

Le premier doctorat de 3e cycle en sciences biologiques appliquées a été décroché en 1996. Sa thèse a porté sur la contribution à l’étude des Combretaceae dans les formations végétales de la région de l’Est du Burkina Faso. Le deuxième doctorat d’Etat ès sciences naturelles a été obtenu en 2005 après la soutenance de la thèse intitulée « Les Combretaceae du Burkina Faso : taxonomie, écologie, dynamique et régénération des espèces. »

Le Pr Adjima Thiombiano a occupé plusieurs postes administratifs, académiques et scientifiques. Il a notamment occupé le poste de président de l’Université Thomas Sankara, en remplacement du Pr Stanislas Ouaro, qui avait été appelé dans l’équipe gouvernementale de Christophe Dabiré.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Burkina : Le président Ibrahim Traoré assure que les (...)
Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : (...)
Continent africain : La gouvernance globale stagne (...)
Burkina : « Il est aussi urgent de mettre fin à ce plan (...)
Vie des partis politiques : La composante « Autres (...)
Burkina/Justice : « Il y a un problème ; il n’y a que les (...)
Transition politique au Burkina Faso : Le chronogramme (...)
Gestion des aires protégées : L’ONG AGN et le ministère (...)
Ministère de l’Agriculture : Le Conseil d’administration (...)
Burkina :« Nous ne sommes ni dans une guerre ethnique ni (...)
Burkina : « Ce pays-là a toujours su faire face à toutes (...)
Burkina Faso : Zéphirin Diabré porte plainte contre (...)
Réformes politiques au Burkina : « En démocratie, il est (...)
Commune de Bobo-Dioulasso : Une session extraordinaire (...)
Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso : Après six mois (...)
Politique au Burkina : Zephirin Diabré nie toute (...)
Corruption au sein de l’armée : « A ce jour, aucun de ces (...)
Burkina : « La première déclaration du chef du MPSR 2 (...)
Politique : « Nous ne sommes pas un parti électoraliste, (...)
Relecture du Code du travail au Burkina : L’UAS indignée (...)
Transition au Burkina Faso : Le président de l’ALT (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12138



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés