Actualités :: Formation du futur gouvernement de transition : Me Bénéwendé Sankara invite (...)

Pour Me Bénéwendé Stanislas Sankara, président de l’Union pour la renaissance/Mouvement patriotique sankariste (UNIR/MPS), la nomination de Me Apollinaire Kyelem de Tambela au poste de Premier ministre est un « choix judicieux » opéré par le président de la transition, Ibrahim Traoré. Il invite les autorités à ne pas faire dans « la coterie et dans le clientélisme, mais plutôt à mettre en place un gouvernement de guerre ».

« Je suis satisfait de cette nomination. C’est un confrère que je connais très bien au niveau du Barreau. Il est également membre du mémorial Thomas Sankara. C’est un écrivain qui connait très bien l’histoire du Burkina Faso. C’est un homme très engagé, engagé sur ses convictions et qui incarne à mes yeux des valeurs éminemment sankaristes. Mais, c’est aussi quelqu’un qui a sa liberté de penser. De ce point de vue, je pense que le choix du président, le capitaine Ibrahim Traoré est très judicieux. Et je pense qu’il pourra s’entourer d’une équipe avec une vision.

J’insiste sur la vision qui devrait être le gouvernail de la transition. Si le président Traoré veut relever les défis, il doit forcément avoir cette vision, élaborer une feuille de route avec des priorités claires et, bien sûr, ne pas faire un pas sans le peuple burkinabè. Il a besoin d’une unité. Comme lui-même l’a dit, il attend une réaction populaire pour l’accompagner dans toutes ses actions. Il appartient au Premier ministre de savoir coordonner l’action gouvernementale en fonction des priorités et des défis auxquels les Burkinabè sont en droit d’attendre de lui.

A l’UNIR/MPS, nous avons toujours dit qu’il faut un gouvernement de combat, de guerre parce que nous sommes en guerre. Il ne faut pas faire dans la coterie et dans le clientélisme. Il faut porter des choix sur des hommes et des femmes capables avec des valeurs de patriotisme, d’intégrité et aussi de compétences ».

Propos retranscrits par Fredo Bassolé
Lefaso.net

Continent africain : La gouvernance globale stagne (...)
Burkina : « Il est aussi urgent de mettre fin à ce plan (...)
Vie des partis politiques : La composante « Autres (...)
Burkina/Justice : « Il y a un problème ; il n’y a que les (...)
Transition politique au Burkina Faso : Le chronogramme (...)
Gestion des aires protégées : L’ONG AGN et le ministère (...)
Ministère de l’Agriculture : Le Conseil d’administration (...)
Burkina :« Nous ne sommes ni dans une guerre ethnique ni (...)
Burkina : « Ce pays-là a toujours su faire face à toutes (...)
Burkina Faso : Zéphirin Diabré porte plainte contre (...)
Réformes politiques au Burkina : « En démocratie, il est (...)
Commune de Bobo-Dioulasso : Une session extraordinaire (...)
Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso : Après six mois (...)
Politique au Burkina : Zephirin Diabré nie toute (...)
Corruption au sein de l’armée : « A ce jour, aucun de ces (...)
Burkina : « La première déclaration du chef du MPSR 2 (...)
Politique : « Nous ne sommes pas un parti électoraliste, (...)
Relecture du Code du travail au Burkina : L’UAS indignée (...)
Transition au Burkina Faso : Le président de l’ALT (...)
Burkina : Le Docteur Brice Bicaba nommé directeur (...)
Burkina : Pas nécessaire de limiter les partis (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12138



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés