Actualités :: Burkina : « Me Apollinaire Kyelem de Tambela est un homme rigoureux », (...)

Directeur de publication de Yam Infos, le journaliste Blaise Kientega a partagé quelques plateaux télé avec le nouveau Premier ministre, Me Apollinaire Kyelem de Tambela, nommé par le capitaine Ibrahim Traoré, vendredi 21 octobre 2022. A l’en croire, le nouveau chef du gouvernement de transition est « un homme de principe qui croit en la capacité endogène des peuples à pouvoir résoudre les problèmes auxquels ils font face ».

« Me Apollinaire Kyelem de Tambela est un homme de principe, un homme qui fait la promotion de la souveraineté, un homme que je dirais nationaliste. C’est un homme qui croit en la capacité endogène des peuples à pouvoir résoudre les problèmes auxquels ils font face, mais également de nouer un certain nombre de partenariats dans le strict respect de la souveraineté. C’est un homme qui est réputé très rigoureux sur les questions de résultats. Son casting ne m’étonne pas, car c’est un homme de caractère, qui défend des valeurs. Il n’a pas de raisonnement à géométrie variable. C’est un homme de principes », a déclaré Blaise Kientega, lors d’un entretien téléphonique.

Pour lui, cette nomination n’est pas une surprise, car le capitaine Ibrahima Traoré, avait lui-même annoncé les couleurs, en se rendant le 15 octobre au mémorial Thomas Sankara, juste après sa désignation lors des assises nationales. « Nous sommes dans une situation où les gens nous combattent sur le plan idéologique, sur nos choix et nos capacités à pouvoir trouver des solutions propres à nous. La réponse devrait être naturellement idéologique », pense le journaliste qui a salué, le choix « judicieux » du président de la transition.

Selon Blaise Kientega, la situation actuelle du Burkina impose au Premier ministre la formation d’un gouvernement composé d’hommes et de femmes intègres, en dehors de tout clivage politique et idéologique. « Aujourd’hui, ressusciter un certain nombre de valeurs intrinsèques des Burkinabè comme la dignité devient de plus en plus une nécessité. J’ai déjà une cartographie de son gouvernement. Quand une société fait face à des problèmes, naturellement, il faut aller chercher les ressources. Nous sommes dans une situation où ceux d’en face exploitent nos défaillances sur notre capacité à nous organiser et à nous unir. Me Apollinaire Kyelem de Tambela va nommer des hommes qui ont du caractère et qui ont des valeurs. Les Burkinabè ont soif d’une gouvernance vertueuse. Ils ont soif d’hommes qui ont le sens du sacrifice et qui sont intègres. »

Lefaso.net

Burkina :« Nous ne sommes ni dans une guerre ethnique ni (...)
Burkina : « Ce pays-là a toujours su faire face à toutes (...)
Burkina Faso : Zéphirin Diabré porte plainte contre (...)
Réformes politiques au Burkina : « En démocratie, il est (...)
Commune de Bobo-Dioulasso : Une session extraordinaire (...)
Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso : Après six mois (...)
Politique au Burkina : Zephirin Diabré nie toute (...)
Corruption au sein de l’armée : « A ce jour, aucun de ces (...)
Burkina : « La première déclaration du chef du MPSR 2 (...)
Politique : « Nous ne sommes pas un parti électoraliste, (...)
Relecture du Code du travail au Burkina : L’UAS indignée (...)
Transition au Burkina Faso : Le président de l’ALT (...)
Burkina : Le Docteur Brice Bicaba nommé directeur (...)
Burkina : Pas nécessaire de limiter les partis (...)
Souveraineté du Burkina Faso : Le président Ibrahim (...)
Réforme politique au Burkina : Le Capitaine Ibrahim (...)
Lutte antiterroriste au Burkina : « La vocation de cette (...)
Lutte contre le terrorisme : Le monde des affaires (...)
Burkina Faso : 4 773 agents publics contraints de (...)
Burkina, 100 jours du MPSR II : Une volonté affichée (...)
Burkina Faso : Les visages des sept commandants de la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12138



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés