Actualités :: Burkina : « Nous n’allons pas affronter nos jeunes frères à cause d’un individu (...)

Dans une interview accordée à radio Oméga, le capitaine Ibrahim Traoré, nouveau président du MPSR indique qu’il ne peut confirmer la présence du lieutenant colonel Paul-Henri Damiba à la base française de Kamboinsin.

Mais selon les informations qu’il a reçu des hommes de Damiba, il pense qu’il y est et prépare une contre-offensive. Il se dit désolé que le LCL Damiba souhaite un affrontement.

"Nous sommes sur nos positions. La plupart des jeunes soldats me connaissent. Les jeunes officiers, nous avons les mêmes idéaux, je pense qu’ils ne vont pas se laisser manipuler. Voilà pourquoi jusque-là il n’y a pas d’affrontement. Nous n’allons pas affronter nos jeunes frères à cause d’un individu", a laissé entendre le capitaine Traoré.

Il explique par ailleurs que les soldats de la base aérienne ont été manipulés, mais qu’il a réussi à calmer la situation, parce que son objectif, c’est que la situation ne dégénère pas et qu’il n’y ait pas de perte en vies humaines.

Dans l’interview accordée à notre confrère, le capitaine Traoré dénonce la manière dont est menée jusque-là la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso.

"Cette guerre, de la façon dont elle se mène, ce n’est pas comme nous l’entendons. La valeur de l’homme, du combattant n’est pas leur premier souci. Plusieurs fois, nos hommes meurent comme des mouches, mais on ne change jamais de méthode.

Le problème logistique mineur persiste avec les hommes et à cause de certaines pannes, vous pouvez être attaqués sur vos positions", a-t-il déclaré.

Il dénonce par ailleurs l’envoi sur le terrain de jeunes recrues de 2021 pour sécuriser les convois, notamment celui de Djibo qui a coûté la vie à onze militaires.

Lefaso.net

Burkina : Libéré, l’ambassadeur Mousbila Sankara explique (...)
Burkina /Ministère de l’économie : Un taux de réalisation (...)
Burkina : Mousbila Sankara a été "enlevé"
Burkina : Un ancien leader politique saisit le Conseil (...)
Burkina : De plain-pied dans les pratiques politiques, (...)
Burkina : Le ministre Émile Zerbo de la Sécurité affiche (...)
Burkina : Il faut désormais dire "Président du Faso, chef (...)
Burkina : Le Socle citoyen pour la libération (SOCL) (...)
Relations AES-CEDEAO : « Je t’aime, moi non plus, doit (...)
Burkina : Affaires « lieutenant-colonel Somda Evrard, (...)
Burkina : Les conditions de « libération » et de « (...)
"Reprise" de Me Guy Hervé Kam : « Il a même demandé à (...)
Burkina : « De ce que nous savons aussi du lieutenant-colonel
Affaire "Me Guy Hervé Kam" : « Nous craignons pour la (...)
Conclusions Assises nationales : "Nul doute qu’avec la (...)
Me Guy Hervé Kam : Globalement, son état de santé va (...)
Burkina/Assises nationales du 25 mai 2024 : IB et la (...)
Affaire Guy Hervé Kam : Le mouvement SENS dénonce un (...)
Burkina : Des citoyens expriment leurs attentes pour (...)
Burkina/Assises nationales : « Une fenêtre d’opportunités à
Burkina/Assises nationales : Vers le pire scénario pour (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12537



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés