Actualités :: Coup d’Etat du 30 septembre : Augustin Dapougdi Pallo, de l’organisation (...)

Pour Augustin Dapougdi Pallo, coordinateur national de l’organisation citoyenne pour le développement durable, la destitution du président Damiba n’est guère une surprise, au regard de la dégradation de la situation sécuritaire et de la politisation du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) à un certain moment. Il dit espérer que les nouveaux hommes forts du pays instaurent une transition civile et renvoient les militaires dans les casernes pour mieux lutter contre le terrorisme.

 « La destitution du président Damiba était prévisible avec tout ce que l’on voyait. Avec les aspirations du peuple, avec l’insécurité qui continuait à prendre de l’ampleur au niveau du territoire national, avec les attaques qui se multipliaient et qu’on disait se faire avec la complicité de certains membres de l’armée ainsi que la politisation du MPSR à un certain moment, il fallait s’attendre à cela.

Nous avons trouvé aussi les arrestations abusives, sans oublier la liste noire qui comportait les noms de certaines personnes et le rétablissement de l’ordre ancien auquel le peuple burkinabè avait mis fin depuis octobre 2014. Face à tous ces constats, la destitution de Damiba était prévisible.

Ce que nous attendons des nouvelles autorités c’est le retour des déplacés internes et travailler à mettre en place une transition civile pour que les militaires se retrouvent dans les casernes pour travailler.

Le mieux pour notre pays est que les militaires retournent dans les casernes, sinon nous allons encore fragiliser notre intégrité nationale et donner de la force aux terroristes. Nous les invitons donc à mettre sur pied un pouvoir de transition civil en place et ramener les soldats dans les casernes pour combattre les terroristes ».

Lefaso.net

Burkina : Le président Ibrahim Traoré assure que les (...)
Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : (...)
Continent africain : La gouvernance globale stagne (...)
Burkina : « Il est aussi urgent de mettre fin à ce plan (...)
Vie des partis politiques : La composante « Autres (...)
Burkina/Justice : « Il y a un problème ; il n’y a que les (...)
Transition politique au Burkina Faso : Le chronogramme (...)
Gestion des aires protégées : L’ONG AGN et le ministère (...)
Ministère de l’Agriculture : Le Conseil d’administration (...)
Burkina :« Nous ne sommes ni dans une guerre ethnique ni (...)
Burkina : « Ce pays-là a toujours su faire face à toutes (...)
Burkina Faso : Zéphirin Diabré porte plainte contre (...)
Réformes politiques au Burkina : « En démocratie, il est (...)
Commune de Bobo-Dioulasso : Une session extraordinaire (...)
Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso : Après six mois (...)
Politique au Burkina : Zephirin Diabré nie toute (...)
Corruption au sein de l’armée : « A ce jour, aucun de ces (...)
Burkina : « La première déclaration du chef du MPSR 2 (...)
Politique : « Nous ne sommes pas un parti électoraliste, (...)
Relecture du Code du travail au Burkina : L’UAS indignée (...)
Transition au Burkina Faso : Le président de l’ALT (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12138



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés