Actualités :: Retour de Blaise Compaoré au Burkina : Un accueil triomphal sans voir (...)

L’aéroport international de Ouagadougou a connu une ambiance particulière ce jeudi 7 juillet 2022. Pour cause : le retour de l’ancien président du Faso, Blaise Compaoré. Ses partisans lui ont réservé un accueil triomphal. Retour sur deux heures de fortes sensations.

Ayant quitté le pouvoir sous la pression du peuple le vendredi 31 octobre 2014, c’est le jeudi 7 juillet 2022 que l’ancien président Blaise Compaoré foule à nouveau le sol burkinabè. Il est accompagné de son épouse Chantal et de Ali Coulibaly, le conseiller des questions sécuritaires du président ivoirien Alassane Ouattara.

C’est au bord de l’avion de la présidence ivoirienne Gulfstream G550 (République de Côte d’Ivoire) que les hôtes du jour sont descendus à la base aérienne de Ouagadougou.

Aussitôt arrivés, un hélicoptère militaire a décollé du tarmac. Le dispositif sécuritaire a l’extérieur de l’aéroport a été levé et la circulation a repris son rythme normal. Mais avant cet épisode, retour sur un bouillant après-midi à l’aéroport international de Ouagadougou.

L’ancien président Blaise Compaoré (en costume couleur bleue et cache-nez) et sa délégation à la descente de l’avion.

« C’est le moment d’aller vraiment à la réconciliation »

Selon une publication devenue virale sur les réseaux sociaux, l’enfant terrible de Ziniaré devrait quitter la lagune Ebrié à 11h et atterrir à 12h 30 minutes au pays des hommes intègres. Dès 11h, certains partisans ont pris position en face de l’aéroport dans un bistrot et attendent. Aucun détail ne doit les échapper.

A partir de 12h, l’effectif augmente et des journalistes sur place commencent à faire leurs interviews. « C’est le moment d’aller vraiment à la réconciliation. C’est parce que nous nous engageons pour la réconciliation et nous sommes venus aujourd’hui ici », nous confie un « pro Blaise ».

Au nom de leur association Ranga-ne-manegré Sougr-nooma, un autre partisan justifie sa présence sur les lieux. « Nous sommes là pour montrer notre solidarité au président Blaise Compaoré et saluer les nouvelles autorités pour leur engagement pris pour ramener les Burkinabè sur une même table afin de discuter sur les problèmes essentiels du pays ».

Des partisans avec l’effigie de leur « champion ».

« C’est notre papa »

Malgré la présence des agents de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) pour maintenir l’ordre et fluidifier la circulation, les partisans ne se découragent pas.

Un groupe de personnes majoritairement, vêtus de t-shirt du parti du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, parti de Blaise Compaoré) avec des bandeaux de courage rouge sur la tête, fait le show. Ils ont apporté un dispositif mobile qui leur permet de jouer la musique. Certains esquissent des pas de danse et ne cessent de crier « Blaiso Blaiso Blaiso ».

Avec leur banderole « Mouvement d’action des jeunes pour un peuple unis », les membres de cette association trouvent que « l’homme de la solution » sera de retour. « Blaise Compaoré est un facilitateur. C’est quelqu’un qui aime le dialogue, c’est quelqu’un qui concerte les Burkinabè avant de faire ce qu’il faut faire. C’est pourquoi depuis 1998, on le supporte. C’est notre papa. Quand il était au Burkina Faso, on avait la paix. Depuis qu’il est parti, on souffre beaucoup », a affirmé un d’entre eux.

Pour ces pro-Blaise, son retour est un gage de la sécurité du Burkina Faso.

Un rendez-vous manqué…

Dans cette ambiance sous le soleil qui était au zénith, un avion de couleur blanche est aperçu. De loin, ce monde commence à applaudir et crier. Ils sont convaincus que Blaise Compaoré est à l’intérieur de cet appareil. Il était 13h 56 minutes.

Au bout d’une dizaine de minutes, un hélicoptère militaire décolle sous le regard admiratif de ce « comité d’accueil » à l’extérieur de l’aéroport. Nous avons aperçu un agent de sécurité faisant le geste des deux mains à ses collègues que c’est fini. Le dispositif de sécurité est levé. La circulation normale a repris.

L’homme tant attendu ne donnera pas un bain de foule comme l’avaient rêvé ses partisans. L’on a le droit de se demander « Tout ça pour ça ? »

Blaise Compaoré est attendu pour une rencontre de « haut niveau » avec leurs autres chefs d’État ce vendredi 8 juillet. Il s’agit de Jean Baptiste Ouédraogo, Yacouba Isaac Zida, Michel Kafando et Roch Kaboré. Ils sont invités par l’actuel président de la transition, le lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba. La situation sécuritaire et le processus de la réconciliation nationale sont les deux sujets inscrit à l’ordre du jour officiellement.

En rappel, l’ex-président Blaise Compaoré a été jugé par contumace et condamné à la prison à vie en avril 2022 dans le dossier de l’assassinat de son ancien camarade de lutte, capitaine Thomas Sankara, avec qui ils ont mené la révolution d’août 1983.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Politique au Burkina : Le front patriotique mobilisé (...)
Situation confuse à Ouagadougou : « Libérez Zoungrana ! » (...)
Confusion au Burkina Faso : Le LCL Damiba invite au (...)
Burkina Faso. : Situation toujours confuse à Ouagadougou (...)
Burkina Faso : Situation confuse à Ouagadougou ce 30 (...)
Burkina/ MPP : Roch Kaboré et Simon Compaoré instruisent (...)
Burkina : L’Unité d’action syndicale échange avec le (...)
Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque (...)
77e AG des Nations unies : Le président Damiba demande (...)
Burkina : Alpha Barry, Bachir Ismaël Ouédraogo, Alpha (...)
77e AG des Nations unies : le Président du Faso est (...)
Burkina : « On a vu ces conférences de presse des OSC (...)
Affaire Boukary Dabo : Séni Kouanda, ancien président de (...)
Burkina/Politique : Nestor Batio Bassière « acte (...)
Impasse politico sécuritaire au Burkina : Le Front (...)
Burkina/Transition : La Génération de veille citoyenne (...)
Burkina Faso : Le parti « Rassemblement mains blanches » (...)
Journée internationale de la démocratie : Les élections, (...)
Burkina : Rumeurs sur une motion de destitution du (...)
Burkina, la défense perd sa tête : Le général Aimé (...)
Remaniement ministériel : Voici la nouvelle composition (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11844



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés