Actualités :: Burkina : L’UNIR/MPS appelle à la libération sans condition de Roch (...)

A la faveur de la réunion de son Secrétariat exécutif national, l’Union pour la Renaissance/Mouvement patriotique sankariste (UNIR/MPS, membre de l’ex-majorité présidentielle) a, samedi, 26 mars 2022, lancé un appel à la libération sans condition de l’ex-président du Faso, Roch Kaboré. Au cours de cette rencontre, il a également été question de la vie du parti et de l’actualité nationale. Nous vous proposons le communiqué de presse qui a sanctionné lesdits travaux.

L’an 2022 et le samedi 26 mars s’est tenue à la médiathèque municipale de Ouagadougou, la première réunion ordinaire du Secrétariat Exécutif National (SEN) de l’UNIR-MPS sous la présidence de Me Bénéwendé Stanislas SANKARA, Président du Bureau Exécutif National.

Après la déclamation de l’hymne national sous la direction du secrétaire général, le président du parti, le camarade Me Bénéwendé Stanislas SANKARA, a d’abord pris la parole pour souhaiter la bienvenue à tous les membres du Secrétariat Exécutif National (SEN) et situer le contexte de la réunion dans un mot introductif.

De ce mot introductif, le président a rappelé que selon les textes du parti, le Secrétariat Exécutif National se réunit une fois par trimestre et si la rencontre du 3 décembre 2021 était une prise de contact, celle du jour est en réalité la véritable première rencontre du Secrétariat Exécutif National (SEN). Il a poursuivi en dépeignant la situation nationale suite au coup d’Etat intervenu le 24 janvier 2022 et rappelé la posture constante que la direction du parti a adoptée face à cette situation trouble. Il s’est agi notamment de :

• Prendre acte de la démission du Président Roch Marc Christian Kaboré
• Prendre acte du coup d’Etat
• Déplorer la suspension de la constitution
• Insister pour que les nouvelles autorités aillent dans le sens d’une véritable rupture toujours réclamée par l’UNIR-MPS et le peuple burkinabè
Il a ensuite décliné l’ordre du jour qui fut adopté à l’unanimité sur les points ci-après :

1. Situation nationale
2. La Structuration du parti
3. Perspectives
4. Divers

Pour l’entrée en matière, le camarade Président a donné la parole au secrétaire général pour présenter au Secrétariat Exécutif National le rapport du Directoire National (DN).
La présentation du camarade SG a donné lieu aux interventions respectives, de la Camarade Dr DRABO Rose, la présidente du comité d’organisation de l’opération de solidarité à l’endroit des FDS, VDP et PDI, du Camarade Dr Job OUEDRAOGO secrétaire national adjoint aux structures et du Camarade KOUTOU Saydou trésorier du parti.

Ces différentes interventions ont permis de faire un rapport au Secrétariat Exécutif National sur l’opération de solidarité, sur l’état de la mise en œuvre du plan de structuration et de l’adoption d’un barème de cotisation des militants du parti.
Cette série de présentations donneront place à plus de trois heures d’échanges avec les membres du Secrétariat Exécutif National qui à l’issue, ont pris les résolutions ci-après à savoir :

 Féliciter le Directoire National (DN) pour sa clairvoyance et la dynamique amorcée par le parti malgré le contexte délétère ;
 Mandater le Directoire National (DN) à poursuivre et à accélérer la mise en œuvre du plan de structuration du parti ;
 Instruire la mise en place d’une Commission Ad’hoc du Secrétariat Exécutif National (SEN) composée de 15 membres pour réfléchir sur la feuille de route du parti pendant la durée de la transition.

 Convoquer la tenue du Bureau Politique National d’ici fin juin 2022 ;
 Appeler à la libération sans condition de Monsieur Roch Marc Christian Kaboré ;

 Manifester à nouveau son attachement à une gouvernance vertueuse de rupture, à la préservation des acquis de l’insurrection des 30 et 31 octobre 2022 et à la sécurisation intégrale du territoire national dans les meilleurs délais ;
 Manifester toute sa solidarité vis-à-vis des PDI, des blessés et toutes les victimes du terrorisme ;
 Réitérer son attachement à l’Etat de droit en tant que garant des libertés individuelles et collectives ;

 Exhorter vivement les nouvelles autorités au strict respect de leurs engagements vis-à-vis du peuple burkinabè.
Avant de lever la séance par l’hymne national, une minute de silence a été observée pour toutes les victimes du terrorisme et pour la mémoire des camarades décédés.
L’ordre du jour étant épuisé, le président a levé la séance à 14h10mn.

Fait à Ouagadougou, le 26 mars 2022

Pour l’UNIR-MPS

Le Président

Me Bénéwendé Stanislas SANKARA

Bobo-Dioulasso : Des OSC demandent la démission du (...)
Commune de Dapélogo (Plateau central) : La délégation (...)
Opération mana mana : « Si nous pouvons nous mettre (...)
Opération Mana-mana : Le Premier ministre se réjouit de (...)
Burkina/politique : Eddie Komboïgo répond à la lettre de (...)
Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) : Un (...)
Enquête de perception des 100 jours du MPSR
"Détention arbitraire" de Roch Kaboré : « La junte ne doit (...)
Situation nationale : Le Président Damiba échange avec (...)
Dédougou : La délégation spéciale est opérationnelle
Assemblée législative du Burkina : Le projet de loi (...)
Bobo-Dioulasso : Un regroupement de femmes invite les (...)
Conduite de la Transition politique : Le Médiateur de la (...)
Burkina : Le gouvernement invite les populations à ne (...)
Burkina : Le « Mouvement Agir ensemble pour le Burkina (...)
Burkina : « Si nous sommes unis, si nous sommes ensemble (...)
Rencontre statutaire entre le Président du Faso et le (...)
Burkina/Cohésion sociale : Blaise Compaoré et Roch Kaboré (...)
Burkina Faso : La Coordination des organisations pour (...)
Communiqué sur la nomination du modérateur de la CEDEAO : (...)
Burkina : « Si nous voulons aller aux élections, il nous (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11676

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés