Actualités :: Mines et carrières au Burkina : La réforme de l’exploitation artisanale de (...)

La réforme de l’exploitation artisanale de l’or est l’un des défis majeurs que s’est fixé le nouveau ministre des mines et des carrières, Jean Alphonse Somé. Il a été installé ce jeudi 10 mars 2022 à Ouagadougou par le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, Jacques Sosthène Dingara.

Déjà installé dans ses fonctions, le ministre des mines et des carrières débarque avec un certain nombre de défis qu’il compte relever à la tête de son département. Outre la réforme de l’exploitation artisanale aurifère, il s’est donné comme défis, la réorganisation du ministère ; l’assainissement du cadastre minier ; la relance de l’exploitation minière ; la réorganisation des activités de suivi-contrôle ; la promotion des produits issus de substances de carrière et le renforcement des capacités des structures opérationnelles.

« Nous sommes confiants que très bientôt le terrorisme sera vaincu », Jean Alphonse Somé, ministre des Mines et des Carrières

Pour les relever, le ministre espère bénéficier de la confiance et de l’accompagnement de ses collaborateurs. « Je m’évertuerai avec le soutien de tous mes collaborateurs à relever les défis qui sont les nôtres », a-t-il indiqué.
Durant sa mission, il ambitionne travailler pour hisser la production aurifère du Burkina. De ce fait, il a rappelé que le pays est au quatrième rang africain dans la production d’or, ajoutant que des efforts seront faits pour améliorer cette performance.

Il s’engage aussi à travailler dans une logique de transparence et d’intégrité, valeurs à la base desquelles il a été appelé par le président de la transition, Paul Henri Sandaogo Damiba. « Nous allons travailler conformément aux priorités définies par le chef de l’Etat ainsi que celles contenues dans la charte et l’agenda de la transition. Cela passe par des réformes audacieuses et la culture des valeurs comme l’intégrité, la rigueur et entre autres », a laissé entendre le successeur de Bachir Ismaël Ouédraogo.

Le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, Jacques Sosthène Somé appelle à l’ingéniosité du ministre pour l’accomplissement de sa mission

Il a rendu un hommage à son prédécesseur pour le travail effectué sous son magistère. « Je peux dire qu’il avait une responsabilité plus grande que la mienne. En plus des mines et des carrières, il avait aussi à son actif la transition énergique », a-t-il lancé à l’endroit de son prédécesseur.

Le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres a rappelé au nouveau ministre la mission qui lui est assignée. « Le chef de l’Etat et le Premier ministre ont clairement indiqué que le gouvernement est au service du peuple, il doit travailler à la satisfaction de la population. Il a dit que les ministres doivent être intègres, impartiaux, des modèles de travail », a insisté Jacques Sosthène Dingara.
En rappel, Jean Alphonse Somé a été nommé ministre le 5 mars 2022 par le président du Faso.

Serge Ika Ki (stagiaire)
Lefaso.net

Bobo-Dioulasso : Des OSC demandent la démission du (...)
Commune de Dapélogo (Plateau central) : La délégation (...)
Opération mana mana : « Si nous pouvons nous mettre (...)
Opération Mana-mana : Le Premier ministre se réjouit de (...)
Burkina/politique : Eddie Komboïgo répond à la lettre de (...)
Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) : Un (...)
Enquête de perception des 100 jours du MPSR
"Détention arbitraire" de Roch Kaboré : « La junte ne doit (...)
Situation nationale : Le Président Damiba échange avec (...)
Dédougou : La délégation spéciale est opérationnelle
Assemblée législative du Burkina : Le projet de loi (...)
Bobo-Dioulasso : Un regroupement de femmes invite les (...)
Conduite de la Transition politique : Le Médiateur de la (...)
Burkina : Le gouvernement invite les populations à ne (...)
Burkina : Le « Mouvement Agir ensemble pour le Burkina (...)
Burkina : « Si nous sommes unis, si nous sommes ensemble (...)
Rencontre statutaire entre le Président du Faso et le (...)
Burkina/Cohésion sociale : Blaise Compaoré et Roch Kaboré (...)
Burkina Faso : La Coordination des organisations pour (...)
Communiqué sur la nomination du modérateur de la CEDEAO : (...)
Burkina : « Si nous voulons aller aux élections, il nous (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11676

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés