Actualités :: Projet d’appui aux filières agricoles : L’Association mains unies du Sahel (...)

L’Association mains unies du Sahel (AMUS) a tenu un atelier régional d’information et de présentation de sa mission et le projet de mise en place de la maison de la société civile le mardi 1er mars 2022 à Dédougou. Cet atelier a été l’occasion de lancer le projet dans la région de la Boucle du Mouhoun.

Dans le cadre de la mise en œuvre de son contrat d’objectifs 2022, l’Association mains unies du Sahel (AMUS) a organisé un atelier d’information le mardi 1er mars 2022 à Dédougou. L’objectif dudit atelier était d’informer et de présenter la mission confiée à AMUS dans la mise en œuvre du volet engagement citoyen au niveau du Projet d’appui aux filières agricoles (PAFA) et des projets liés ainsi que le projet de mise en place de la maison de la société civile. Il s’agit de présenter le mandat assigné à AMUS, présenter les activités programmées pour l’année 2022 et de faire connaître le rôle et le fonctionnement de la maison de la société civile.

Selon le secrétaire exécutif de AMUS, Hippolyte Ouédraogo, le projet a été confié par le Projet d’appui aux filières agricoles et il consiste à mobiliser, informer et sensibiliser les organisations faîtières, de bases sur les objectifs poursuivis par ce dernier. « En plus du PAFA-4R qui est un partenaire de mise en œuvre à travers son coordonnateur national, les partenaires financiers du projet sont la FIDA, la BAD et l’Etat burkinabè », a-t-il souligné.

Le secrétaire exécutif de AMUS, Hippolyte Ouédraogo

Pour son coordonnateur, Josias Yaméogo, le projet, qui couvre quatre régions du pays à savoir le Sud-ouest, les Hauts-bassins, les Cascades et la Boucle du Mouhoun, intervient dans 125 communes. À l’en croire, la stratégie mise en œuvre pour la réussite du projet est la stratégie du « faire-faire ». « Il s’agit de dispenser des formations aux organisations paysannes et de la société civile qui, à leur tour, iront faire des restitutions et par la suite d’autres partenaires se joindront pour des activités comme les théâtres fora et les émissions radiophoniques », a expliqué le coordonnateur. Selon lui, cet atelier vise non seulement à donner les informations nécessaires aux autorités locales mais également à demander l’accompagnement de tous les partenaires pour la réussite du projet. Le principal résultat attendu au sortir de cette activité est l’appropriation du projet par les organisations faîtières à la base de telle sorte qu’à la fin du projet, les organisations se sentent propriétaires des investissements qui ont été réalisés à leur profit.

Le coordonnateur du projet, Josias W. Yaméogo

Selon le secrétaire général de la province du Mouhoun, Innocent Ouattara, représentant le gouverneur de la région, avec un coût global de près de 500 millions de FCFA, le projet, qui a une durée de quatre ans, permettra également la mise en place de la maison de la société civile à Bobo-Dioulasso et de proposer des actions pour assurer son fonctionnement et sa durabilité. Pour lui, cet atelier revêt une importance particulière dans l’exécution du projet, en ce sens qu’il marque le déclenchement du processus de concertations participatives et inclusives devant aboutir à des résultats probants.

Photo de famille des participants à l’atelier

Yipénè NEBIE
Lefaso.net

Burkina/Assises nationales : Le Mouvement patriotique (...)
Burkina/Assises nationales : La Marche pour la patrie (...)
Assises nationales : Le Réseau des Patriotes favorable à (...)
Burkina : La Présidence du Faso met en garde les (...)
Burkina/Assises nationales : Les dates des 25 et 26 mai (...)
15-Mai : Le capitaine Ibrahim Traoré invite les (...)
Burkina : Le Rassemblement pour le salut national (...)
Suspension des activités des partis politiques : "Il est (...)
Burkina : "L’histoire nous a fait chance en nous (...)
Bobo-Dioulasso : « La prolongation de la transition est (...)
Burkina/Conduite de la Transition : Mousbila Sankara (...)
Meeting de soutien à la Transition : « Nous ne voulons (...)
Burkina/Organisation des assises nationales : « Dans sa (...)
Burkina : « Chaque fois que les autorités de la (...)
Hommage à Pierre-Claver Damiba, l’homme qui savait ce (...)
Burkina : la Coalition centriste pour la paix (...)
Transition au Burkina : « Nous, les ‘’wayignans’’, (...)
Burkina/Conduite de la transition : Les députés de l’ALT (...)
Burkina : Les magistrats du parquet désormais nommés par (...)
Burkina : L’ALT examinera une proposition de loi pour (...)
Conseil des ministres : La SONABHY, le BUMIGEB et le (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12516


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés