Actualités :: Ministère de la Fonction publique : Le Chef de file de l’opposition (...)

C’est en qualité d’acteur du développement que le Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF), Eddie Komboïgo, dit effectuer, en cette journée de mardi, 22 juin 2021, une visite au ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale. Il s’est agi pour lui de s’imprégner du travail qui y est abattu pour l’ensemble de l’administration burkinabè.

Accueilli dans les locaux du ministère par le premier responsable, Pr Séni Ouédraogo, et ses proches collaborateurs, le porte-parole de l’opposition politique, Eddie Komboïgo, et sa délégation ont eu une séance de travail pleine de plus de deux heures.

Eddie Komboïgo (gauche) et Pr Séni Ouédraogo dans les propos introductifs

« Le diagnostic établi sur l’organisation et le fonctionnement de l’administration publique burkinabè a conduit le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale à soumettre au gouvernement un projet de réforme. Sur autorisation donc de ce dernier lors du Conseil des ministres en sa séance du 18 septembre 2019, cette réforme s’est bâtie autour des solutions telles que la simplification, la dématérialisation et l’autonomisation des procédures administratives, mais aussi la création d’un ‘’Guichet unique’’ de traitement des actes de carrière des agents publics », a campé le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Pr Séni Ouédraogo.

La délégation dans un des open-spaces

Il relève que l’environnement du service public au Burkina se caractérise par une exigence de plus en plus accrue des usagers qui veulent un service public de qualité, à moindre coût et aussi des agents qui exigent des changements dans leurs conditions de travail. D’où la nécessité pour l’administration publique de se repenser, se réformer et se repositionner pour « servir de locomotive de changement vers plus de qualité et plus de performance ».

Outre la présentation de la politique de réformes et d’innovations, le Chef de file de l’opposition politique au Burkina-Faso (CFOP-BF), Eddie Komboïgo, a eu droit à une visite guidée de l’imposant bâtiment de cinq niveaux, dont les bureaux sont disposés en mode open-spaces (espaces ouverts de travail).

Eddie Komboïgo signant le Livre d’or à l’issue de sa visite

Lire aussi Ministère de la Fonction publique : « Si on veut s’améliorer, il ne faudrait pas qu’on ait peur de la critique » (ministre Séni Ouédraogo)


C’est visiblement admiratif que l’expert-comptable, Eddie Komboïgo, a découvert la dynamique en place au sein de ce département, qu’il qualifie de « transversal, qui produit du capital humain ». De l’avis du visiteur, « la fonction publique, c’est le cœur de l’administration qui fait fonctionner le pays ».
Il a, au passage, magnifié un ministre jeune, moderne, intelligent…et surtout travailleur.

La visite a démarré par une présentation de la politique du ministère en matières de réformes

« Pour une fois, ce n’est pas un mauvais choix que le président Kaboré ait fait en désignant Séni Ouédraogo comme ministre à ce niveau », félicite M. Komboïgo. Il se réjouit donc de constater que les choses bougent à ce niveau.

Le Chef de file de l’opposition politique au Burkina-Faso, Eddie Komboïgo, a saisi le cadre pour soulever des « revendications légitimes » des travailleurs, notamment la réintégration des militants de l’Alliance police nationale (APN), le Code du travail et l’opérationnalisation des conventions internationales (relatives, précisément, aux syndicats).

O.L
Lefaso.net

Crédit-photo : DCPM/MFPTPS

RECONSTRUCTION DU LIBERIA :Le Burkina sollicité pour un (...)
Le ministre burkinabè de la Sécurité reçu par le président (...)
Point de presse du gouvernement : Des ministères menacés (...)
Relèvement de l’âge de la retraite : Une mesure tant (...)
Mort du sergent Moussa Kaboré : "Où sont les résultats de (...)
Remaniement ministériel : d’une pierre, quatre coups (...)
<B><I>"Une lettre pour Laye" </I></B>
Révision à la hausse de l’âge de la retraite : Une réponse (...)
Affaire 33 travailleurs de l’ex RTNC-X9 : "Ce dossier (...)
Roch Marc Christian Kaboré, président de l’Assemblée (...)
Vœux de l’année 2004 au ministère des Affaires étrangères : (...)
Compte rendu du Conseil des ministres du 28/01/2004
Sommet du CILSS à Nouakchott : Une coalition mondiale (...)
Ram Ouédraogo :"Blaise Compaoré ne doit pas être candidat (...)
Burkina-Liberia : Le Burkina appuie le peuple et le (...)
Burkina Faso-UNICEF : Des résultats satisfaisants après (...)
Réforme de l’État : Une nécessaire adaptation
Justice burkinabè : Après la diabolisation, la (...)
Situation nationale : Des agitateurs civils poussent (...)
MM. Compaoré et Bryant ont discuté "de la sécurité dans la (...)
Burkina Faso/Etats Unis : Monsieur Michaël Arietti en (...)

Pages : 0 | ... | 11004 | 11025 | 11046 | 11067 | 11088 | 11109 | 11130 | 11151 | 11172 | ... | 11298



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés