ActualitésDOSSIERS :: Législatives 2020 : Le tribunal administratif invalide les listes nationales (...)

Le tribunal administratif a invalidé la liste nationale des élections législatives du Mouvement du Peuple pour le Salut (MPS), du Mouvement des intellectuels pour le développement (MIDE), de l’Alliance travailliste pour le développement (ATD).

L’invalidation fait suite à une plainte du Mouvement politique SENS de Me Guy Hervé Kam. En effet, le Mouvement SENS reproche à ces partis politiques d’avoir des candidats qui sont positionnés sur plusieurs autres listes. Lefaso.net a joint le Mouvement qui a confirmé avoir saisi le tribunal administratif pour des faits d’irrégularité juridique.

Sur le fond, les demandeurs se fondent sur la disposition 184 du code électoral qui en ces termes stipule : « Une même personne ne peut être candidate que dans une seule circonscription électorale et sur une seule liste ». Une disposition qui sanctionne les partis en contrevenance des dispositions électorales.

A ce jour, sont concernés entre autres, le Mouvement des intellectuels pour le développement (MIDE) de Harouna Kindo, candidat à la présidentielle, de l’Alliance travailliste pour le développement (ATD) de Souleymane Soulama, ancien ministre des Transports, et le parti RPT. Mais aussi, la liste de l’OPA-BF (province du Kouritenga) de Me Ambroise Farama, candidat à la présidentielle ; l’ODDN dans la province du Boulgou, et l’UFC dans la province du Kadiogo.

Lefaso.net a tenté de joindre le Pr Loada du MPS, Arouna Kindo du MIDE et Ambroise Farama de OPA/BF pour s’enquérir de la suite à donner à cette affaire. Me Farama a confirmé que la candidature de leur candidat du Kouritenga a été invalidée. Toutefois, une concertation est en cours pour attaquer la décision devant la Cour d’appel. Nous n’avions pas pu entrer en contact avec les autres, car injoignables.

Lefaso.net

EN DIRECT - Elections 2020 au Burkina : Proclamation (...)
Délibérations sur le scrutin du 22 novembre 2020 : Le (...)
Election présidentielle 2020 : La CENI va poursuivre la (...)
Compilation des résultats : Ce que dit l’article 97 du (...)
Tension électorale : Le mouvement "Faso ou Rien" appelle (...)
Elections 2020 au Burkina : L’armée a mené des opérations (...)
Elections 2020 au Burkina : La majorité présidentielle (...)
Elections 2020 au Burkina : Le président de la CENI (...)
Élections couplées au Burkina : Les candidats signataires (...)
Elections couplées 2020 au Burkina : Quand la question (...)
Elections 2020 au Burkina : Des problèmes organisationnels
Élections 2020 : La CEN-SAD salue l’attachement des (...)
Élections 2020 au Burkina : La diaspora burkinabè de (...)
Élections couplées au Burkina : Affrontement entre des (...)
Élections couplées du 22 novembre 2020 : L’ambassadrice (...)
Elections du 22 novembre 2020 : « Si notre pays est dans (...)
Scrutin au Burkina : La mission de la CEDEAO encourage (...)
Élections 2020 au Burkina : A Dori, les autorités (...)
Elections 2020 au Burkina : 74 371 électeurs pour 215 (...)
Élections 2020 au Burkina : Débuts de vote difficiles (...)
Élections 2020 au Burkina : 113 201 électeurs inscrits (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 315

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés