Accueil > ... > Forum 1835370

Burkina-Faso : Sidiki Zerbo s’interroge sur la place de la chefferie traditionnelle dans la création de notre pays

31 juillet, 23:03, par Nabayouga

En vérité le combat des naba pour la reconstitution du Burkina en 1947 qui apparaissait être un combat noble, puisqu’il nous permettra d’avoir un pays à nous, est plutôt négatif. Sans ce combat pour l’ego , les burkinabè ne seraient pas maltraités en Côte d’ivoire, ils ne seraient pas des étrangers aujourd’hui. Se battre pour la reconstitution d’un territoire aride n’a aucun sens. Ce sont les nabas qui sont l’origine de la précarité dans laque6les burkinabè vivent. Pire, ils se mêlent de politique en s’appuyant sur des populations analphabètes, pour les maintenir encore dans la servilité . Les exemples de chefs que vous donnez confirment ce que je dis. Ils sont les buveurs du sang des burkinabè. Quant on voit qu’un des chefs, presque analphabète, est devenu millionnaire, on peut se demander : qua t’il fait pour meriter tant de biens sinon que de prendre la peine de naitre. Une "aristocratie oisive. En résumé, les nabas et autres sont la source de nos misère. Ils ne merite6que notre mépris.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés