Accueil > ... > Forum 1723219

Réconciliation nationale : « Les lignes bougent dans le sens des conclusions du dialogue politique », apprécie l’opposition politique

19 février, 12:50, par Ka

Mes chers amis de l’opposition je suis de votre avis : ‘’Si les lignes bougent dans le sens des conclusions du dialogue politique’’ dont vous appréciez, c’est que vous n’aviez pas le choix même avec votre CODER et sa réconciliation sans la justice refusé par Roch Kaboré et même par votre Chef Z. Diabré, et qui vous obligent de voir la réalité en face.

Les lignes bougent car vous aviez compris qu’opposé ce n’est pas faire la guerre, mais rectifiez les erreurs de ceux qu’on oppose avec des solutions crédibles. Si les lignes bougent, c’est que la nouvelle justice du Burkina essaie d’avoir sa crédibilité auprès de son peuple en jugeant les militaires voleurs des armes, les auteurs du coup d’état à la maternelle, et bientôt l’assassinat de Thomas Sankara et ses compagnons dont les témoins ont été entendu et que d’autres aux bords de la Lagune Ebrié ne savent plus que faire !

Oui mes chers amis de l’opposition, avec ce que vous constatez de ce qui se passe au sein de l’opposition dont un certain Ablassé Ouédraogo se permet d’accuser le chef de cette même opposition, vous conviendrez avec moi que la difficulté de notre opposition se caractérise par l’absence de culture politique. La plupart de ceux qui sortent au nom de l’opposition, certains ne sont pas, ou n’étaient pas des politiques engagés, mais des cadres recrutés pour occuper des responsabilités dans les instances des partis politiques. Le militantisme n’est pas spontané, mais un engagement mes chers amis de l’opposition : Car en politique, Il n’existe pas de générations spontanées.

Ici, en acceptant que les lignes bougent, c’est qu’on peut conclure que l’opposition au Burkina à un seul problème : celui de s’opposer à une personne qui ne lui convienne pas et qu’elle ne veut pas : A partir de là, tout ce qui émanerait de cette personne en tant que projet ou sous sa gouvernance comme le cas avec le président mouta mouta mais qui se bat ardemment a sa façon pour sortir du pays de ce que nous vivons, elle dira NON à tout et Non je ne veux pas de TOUS LES PROJETS même si ceux-ci étaient "bons ou au moins prometteurs, qui nous feraient avancer". Bravo pour votre sortie de reconnaissance.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés