Accueil > ... > Forum 1600162

Procès du putsch du CND : Me Orokia Ouattara demande au tribunal de ne pas juger selon des « vraisemblances »

3 juillet 2019, 09:16, par Un Burkinabê

Caca, je suis partiellement d’accord avec vous. Le coup d’Etat était de mon point de vue un cas de flagrant délit. Ce cas est très clair si le juge pouvait avoir un temps soit peu l’esprit de raisonnement scientifique par l’absurde. Utiliser les similitudes entre les faits et déroulements des coups d’Etat du Cl. Saye Zerbo, du Cdt. JBO, des Cpt. Sankara et Blaise pour en faire des preuves de celui du Gal Diendéré. A noter que Diendéré a le grade le plus élevé parmis tous ces "faiseurs de coup d’Etat". Que Diendéré a utilisé le même corps d’arme que Sankara et Blaise l’ont fait par le passé. Le coup d’Etat de Sankara a réussi parce que le peuple avait peur des militaires et aussi parce que Sankara était aimé de la jeunesse voltaïque. Celui de Blaise a réussi parce que le peuple était tétanisé et que les militaires du BIA qui voulait s’opposer ont été détruits. Le coup du Gal a échoué parce qu’il n’était pas aimé par le peuple, la jeunesse est sortie le défier et manifester pour la Démocratie et enfin l’armée républicaine s’est organisée pour le faire plier l’échine dans le camp Naba Koom 2.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés