Accueil > ... > Forum 1572535

Grèves dans le secteur de la santé : Le gouvernement appelle les syndicats à un « esprit de patriotisme »

20 mai, 04:52, par MonOpinion

J’espère avoir tort de penser que Mr. Paul Kere me reproche d’avoir écrit que la gouvernance et le mode de gestion des crises actuelle du MPP peut nous conduire au chaos. Je respecte que vous ayez un point de vue différent mais je ne vous inviterai pas pour autant à vous suicider.
Pour être clair, tout comme vous, je ne suis pas fonctionnaire et je n’émarge pas au budget national. Nous sommes dans un débat d’idées entre Burkinabè soucieux de l’avenir de notre pays. Je vais tenter de clarifier davantage mon propos : il faut remarquer que la "prime de motivation" (nouveau nom du Fonds commun) est le plus mauvais des deals qu’un gouvernement puisse conclure. C’est pourquoi l’accord est partiellement secret. Ce deal fait que chaque agent du ministère des finances coute désormais au moins 4 fois plus cher à l’Etat Burkinabè qu’un fonctionnaire d’un département ou il n’y a pas de fonds commun. En plus, cet agent du Minefid continue de recevoir des indemnités de caisse, de logement, de ci et de ça ! Et en plus, le gouvernement rembourse son crédit bancaire ; et s’il n’a pas de crédit bancaire le gouvernement lui octroie quand même des millions gratuitement. Multipliez tout ça par X fonctionnaires du Minefid ; ajoutez les magistrats ; ajoutez les deals avec les enseignants, la Sante, et tous les autres qui se préparent à revendiquer...
On est sur une pente très très glissante de revenidications tous azimuts ; et ce que les Burkinabè n’ont jamais connu (impossibilité de payer les salaires) peut arriver ! Et ca peut et va se compliquer davantage car la cagnotte nationale ou on puise elle n’a pas augmenté ! Ce sera ainsi qu’on se retrouvera dans un chaos généralisé
Pourtant le gouvernement avait l’opinion en sa faveur et avait ainsi l’occasion de rétablir pour toujours un minimum de justice entre les salariés de l’Etat, de réussir la mise à plat qu’il souhaite. Ce rétropédalage du gouvernement sur la mise a plat de rémunérations est gravissime de conséquences. Et ces conséquences fâcheuses nous les devrons a de piètres négociateurs du cote de l’Etat.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés