Accueil > ... > Forum 1558810

Politique : Lona Charles Ouattara, le « déconstructeur » du mythe Sankara

3 mai 2019, 19:43, par Ka

‘’Le Juré je n’en disconviens pas, car je sais là où tu veux en venir.’’ Personne, je dis personne ne peut m’apprendre les derives de Vincent Sigué : Ni le groupe J.B Ouédraogo composé de Yorian Somé Fidéle Guébré du CSP, puisque j’étais dans les couloirs de ce qui se passait jusqu’à l’introverti Blaise Compaoré et son troupe facilite la libération de Thomas Sankra pour l’installer à la tête du CNR. Et Thomas Sankara savait que ce cadeau offert par son frère d’arme aura un prix. C’est pourquoi, profitant de ce cadeau empoisonné l’introverti qui s’est proclamer ministre de la justice du CNR se permettait des exécutions gratuits derrières le dos de celui dont il a offert le pouvoir. Thomas qui ne supportait plus les caprices de l’introverti, savait que ça va se terminer mal. La preuve est que ce 15 Octobre 1987, il est sorti les mains levées sans armes devant le pavillon du conseil de l’Entente en disant ‘’c’est moi que vous voulez me voici.’’ Quand a Lona Charles Ouattara, j’ai dit simplement que je connais l’homme et son parcours, dont je suis contre sa haine pour les idées de Thomas Sankara, surtout les slogans de la révolution dont Charles ne supporte pas en étant pour l’impérialisme. Pourtant mon cher ‘’le Juré,’’’ en 1983-84, le sens d’égalité et de lutte dominait dans le terme : c’est-à-dire, lutter ensemble, défendre un idéal, être prêt à mourir pour un tel idéal que voulait dire Thomas a Charles, est un acte révolutionnaire qui permet à ceux qui luttent d’être mis sur le même pied d’égalité. D’où l’slogan camarade, la patrie ou la mort, sont utilisés et que Charles refuse de comprendre.

Pourtant accepter ces slogans, c’est d’accepter d’emblée l’instauration d’un certain climat de franchise et de sincérité, surtout d’entraide mutuelle. Et Charles voulant trahir son pays et aller aux cotés des impérialistes pour ses intérêt personnels oubliant son peuple qui lui a fait, à refuser ces slogans. Non ! Il n’est pas mon ami, mais je le connais. Mon cher ‘’Le Juré,’’ merci de me lire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés