Accueil > ... > Forum 1524941

PDAC 2019 : IAMGOLD célèbre sa présence au Burkina Faso

15 mars, 11:09, par Un Burkinabê

Voici comment le Burkina pourrait efficacement adresser les problèmes que j’ai soulevés.
Sur le Point 1 : C’est du ressort de la Présidence du Faso, du 1er ministère, du ministère du Commerce et de celui des Finances. Quand vous prenez le domaine des forages miniers (représente plus de 50% des budgets d’exploration et de géologie minière) 99% des marchés sont octroyés aux compagnies de droit burkinabê mais toutes sont à capitaux étrangers. Concrètement parlé le pays ne gagne que les salaires de la main d’oeuvre burkinabê. Il ya très peu de société de forage minier à capitaux burkinabê. Cet état de fait est imputable au ministère du commerce et au fait qu’on n’a pas eu de visionnaire dans nos gouvernements sous l’ère Blaise Compaoré. La plupart de ces compagnies ont été soutenues par les banques de leur pays sous la présentation d’un simple contrat ou même intention de contrat. Au Burkina si des foreurs vont en banque pour des prêts de ce genre ils n’auront aucun fcfa. Il faut que l’Etat force les banques intallées au Burkina à prendre part au developpement du pays au lieu qu’elle dorment sur le liquide.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés