Accueil > ... > Forum 1470537

Putsch du CND : "il n’y avait pas une volonté manifeste de la hiérarchie de s’opposer" (Diendéré)

30 novembre 2018, 14:40, par Baroudeur

C’est normal que le général tienne un tel langage devant le tribunal. Aucun haut grade ne pouvait s’opposer du fait que le général était plus craint que respecté. Il s’est illustré de la mauvaise manière pendant toute sa carrière. Combien de personnes souffrent aujourd’hui ou sont morts pour s’être opposé au "golf". L’Intendant PODA en sait quelque chose. Pour avoir osé dénoncer les malversations qui se sont produites au niveau de l’Intendance, il s’est retrouvé en prison et chassé de l’armé comme un malfrat. Alors qu’il fait partie des cadres honnêtes de l’armée et de la République.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés