Accueil > ... > Forum 1441636

Prolifération des dos d’âne : Nos routes sont-elles plus sures ?

13 octobre 2018, 16:37, par T. ISSA

Je suis parfaitement d’accord avec l’internaute N° 4. Figurez vous qu’entre Abidjan et la LERABA (frontière ivoirienne avec le Burkina) il n y a 00 ralentisseur. Je dis bien 00 ralentisseur. et pourtant, il n’y a pas plus mordue de la vitesse que les ivoiriens. Même le kôrô STAF,TSR, (SOGEBAF, SAN FRONTIERE, CTI) et autres y vont chaque jours avec plus de 5 departs journaliers pour chacun.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés