Accueil > ... > Forum 1414242

Relations dozo- koglwéogo : « Qu’on ne nous provoque pas », prévient maître Yacouba Drabo, chef de la confrérie des dozo

15 septembre 2018, 14:43, par Petit Minitaire

Burkina existe depuis plus d’un demi siècle alors que Dozos et peut-être Kolgweogo existaient aussi. Gouvernement a créé polices, gendarmes et militaires pour protéger ses citoyens comme dans tous les pays. Seuls personnels officiels comme eux peut arrêter et protéger un citoyen. Maintenant arrive un gouvernement incompétent qui déclare et accepte qu’on a besoin de milice armée dans Burkina, parce que forces de défense ne peut pas tout seul arrêter nos voleurs des villages. Voilà. Le pays est en train de se diviser en zone de milice armée. Au lieux d’avoir à combattre les voleurs, on va faire la guerre fratricide. Kolgweogos et Dozos veulent qu’on les paie de l’argent, population et gouvernement ensemble.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés