Accueil > ... > Forum 1089407

Jean Claude Bouda, ministre de la Défense : « Entre les terroristes et nous, il n’y a aucune négociation possible »

30 mars 2017, 14:44, par La moderation

« En résumé donc, il suffit qu’on arrive à un dialogue pour leur faire comprendre que les valeurs qu’ils nous préconisent, nos ancêtres également nous les ont enseignés et qu’il n’y a pas de raison pour eux, de venir occuper notre territoire. »
Chère Madame Guirma, je pense que vous dites cela par pure naïveté, car autrement on pourrait penser à une complicité ou au moins a un soutien explicite au terroristes qui nous attaquent au Nord de notre pays.
Vous semblez ignorer que ces prétendus adeptes du « Boko Aram » n’apprécient pas non plus les traditions de nos ancêtres qu’ils qualifient de païennes (kaffres) ou de diaboliques. Du reste, quelle étaient les traditions ancestrales de ces illumines dont Malam Dicko et ses commanditaires ? En tous cas, elles n’étaient ni arabes ni musulmanes.
En résumé donc, ce qui intéresse ces bandits armés dont Malam Dicko et ses maitres tapis dans l’ombre, c’est avoir le champ libre pour les trafics de tous genres à travers la zone saharo-sahélienne. Dans ces conditions que voulez-vous qu’on négocie avec eux ? A moins de s’inscrire dans leur logique et transformer le Burkina Faso en un « Etat voyou » comme le suggèrent certains nostalgiques du régime passé.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés