Accueil > ... > Forum 675364

Situation nationale : Le meeting du ‘’non à l’Armée’’

3 novembre 2014, 06:48, par DEYEHE

En tout cas, on vous soutient et on prie pour vous, ne vous combattez pas les uns les autres car la Bible dit :" Un peuple divisé ne peut subsister". On a un seul et même ennemi, cause de nos malheurs, à travers l’Afrique noire, c’est la colonisation blanche. Les Compaoré et autres ne sont que des conséquences. Vous savez tous que tant que la cause est là, la conséquence demeure. çà ne sert à rien de vider des seaux d’eau de ta maison si tu ne cherches pas à boucher le trou de la canalisation qui est dans ta maison. C’est pourquoi Sankara n’a pas voulu tuer Blaise, et que Gbagbo n’a pas voulu tuer Ouattara. Vous n’avez donc pas à tuer qui que ce soit, si ce n’est l’hideuse colonisation dans vos esprits, vos pensées, vos cœurs et vos pratiques d’acceptation de cette réalité comme étant normale.Les blancs ont leur façon de gouverner, nous avons la nôtre, c’est pas moi qui vais l’apprendre à vous qui avez un Mogoh NAABA. Ils n’ont pas à nous imposer pour eux, tout est différent entre eux et nous : On est noir, ils sont blancs, on vit au chaud, ils sont au froid.....Aussi voudrais-je terminer par ceci : A vous qui voulez servir de bras séculiers de l’esclavage blanc, ayez la sagesse de le refuser. " Vous avez été rachetés à un grand prix, ne devenez pas esclaves des hommes" 1 Corinthien7 : 23 c’est adressé aux chrétiens à cause de la mort de Jésus, et si il y a des chrétiens qui veulent réduire encore le Burkina à l’esclavage, qu’ils comprennent ; mais aussi, il y a eu beaucoup de morts là au Burkina et à travers l’Afrique francophone pour notre liberté, le Burkina récolte ce fruit dans la douleur et au prix de tous ces sacrifices. Ne les ramenez pas en Égypte.
Je vous laisse ces dernières paroles bibliques : " As-tu été appelé étant esclave, ne t’en inquiète pas ; mais si tu peux devenir libre, profites-en plutôt." Cette parole est aujourd’hui accomplie pour le Burkina, les autres peuples africains suivront. Toutes les nations occidentales ont pratiqué l’esclavage, mais ils l’ont laissé depuis, seule la France, pays des droits de l’homme y est encore attaché contre l’Afrique. mais " Quelle que soit la longueur de la nuit, il fera jour !" Les mêmes élèves, les noirs, ont eu deux professeurs : un blanc anglophone et blanc francophone. Les élèves de l’anglophone ont réussit tandis que ceux du francophone, personne ne réussit et celà, de génération en génération, il est temps de se poser des questions aussi sur la qualité du professeur et le contenu de son enseignement ? n’est-ce pas ? salut !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés