Accueil > ... > Forum 527411

Référendum, modification de l’Article 37 : Pour quelle raison ? Réaction de Christophe K.D. Dabiré à M. Mamadou DJIBO

19 décembre 2013, 18:44, par un passant

Du debat sur le senat jusqu’a celui sur le referendum, on a l’impression qu’on se trompe de combat. D’abord, le debat sur le senat s’est pose parce que l’opposition n’a pas remporte les legislatives passees. D’ailleurs, elle aurait pu faire de ces legislatives un mini-referendum sur le senat : expliquer au peuple que la seule facon de barrer la route au senat etait de voter pour l’opposition. Quant au referendum, on a beau tourner, la constitution permet bel et bien au President du Faso d’initier un referendum sur un cetain nombre d’articles dont ce fameux articles 37. On peut s’interroger sur les motivations du PF et l’opportunite du referendum. Si le referendum est inopportun et ses motivations suspectes, alors il ne devrait pas etre difficile de convaincre l’electorat de voter "oui" pour le maintien de l’article 37 tel que libelle maintenant et "non" a sa modification.

Il y deux raisons souvent avancees pour refuser le referendum. La premiere, est que les elections ne sont pas transparentes. Dans ce cas, le probleme n’est pas de savoir si on fait un referendum ou pas, mais comment fait-on pour avoir des elections transparentes. Quel est l’agenda de l’opposition et de chacun de nous a cet effet ? La seconde raison souvent avancee est que l’electorat dans sa majorite est analphabete et donc ne serait pas suffisamment mature pour s’exprimer sur les grandes questions... on entend souvent dire que les gens votent pour des billets de 1000 francs ou des T-shirts. Personnellement, je crois plutot que ce sont les politciens qui ne sont pas arrives a s’exprimer de maniere a se faire comprendre de leur electorat. Apres tout, ce meme peuple avait compris le CNR, sans doute par ce que le President Sankara a su se faire comprendre d’eux et a su aussi donner des gages de credibilite. Et puis si je vais a un entretien d’embauche, c’est a moi (le candidat) de me faire comprendre par mon potentiel employeur (ici le peuple).

Peut-etre qu’il y aura un referendum, peut-etre qu’il y n’en aura pas un. Mais si j’etais l’opposition politque, je me preparerais eventuellement pour un referendum. D’abord, nos militants se sont-ils inscrits en nombre suffisant pour voter ? Deuxiement, quelle est la methode la plus efficace pour expliquer les enjeux du referendum a des gens qui ne parlent pas francais mais autrement sont intelligents ? Troisiement, se prepaper a definir la question poser. Par exemple, oui : on garde l’article 37 tel qu’il est, et "non : on le modifie pour pour sauter la limitation des mandats". La raison en est simple : c’est plus facile de dire oui que de dire non. L’idee generale, etant que la formulation de la question sera determinante.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés