Accueil > ... > Forum 9823

> Conférence des Procureurs : Vérités, contrevérités, non-dits et clairs-obscurs

4 février 2007, 11:47

bonjour à tous,

Personne ne nie ce crime horrible. Le Problème, c’est que la justice burkinabé, en dépit des moyens d’investigations énormes qui ont été mis en place n’est pas arrivée à trouver, ni les auteurs, ni les commanditaires présumés de l’infraction. Dans ces conditions il faut vivre avec cet événement historique de notre peuple.(Le tek de Pabré comme le dit le premier internaute). La justice pénale ne condamne pas en cas de doute et, encore moins, lorsqu’il n’y a aucune preuve à l’encontre de qui que ce soit. Si nous ne respectons pas ces principes, nous risquons de galvauder notre jeune démocratie. Nos journalistes et les avocats de la défense sont tout de même à mesure de comprendre ces notions élémentaires d’administration de la justice pénale et ce, quel que soit le caractère abominable de ce crime. C’est aussi ça la cotoyenneté responsable. Ange, Ouaga

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés