Accueil > ... > Forum 1994055

Journée Internationale de la Femme : Coup de projecteur de l’AFD sur les oubliées du 8 mars au Burkina Faso

8 mars, 14:27, par Ka

Le 8 mars ! la journée internationale des droits des femmes. A toutes les femmes du monde, ’’’Bonne Journée de vos droits bien mérités, dont je dédie cet écris a ma mère qui n’est plus de ce monde, et à ma moitié dont j’ai préparé moi-même le poisson braisé pour l’occasion. Un homme qui prépare à sa femme, est considéré autrefois ’’un sacrilège,’’ comme dans les années 1970, à mon retour après mes études, à Tampouy une banlieue de Ouagadougou à l’époque, quand je préparais quelques plats pour ma petite famille, mes promos me disaient, tu es devenus ’’’’Femme.’’’’ Une faute que nous avons corrigée avec notre révolution inachevée dont on n’a décrété notre propre journée de la femme : Car, pour nous les partisans du RDP, ’’c’est honteux à celui qui ne fait pas mieux que son père.’’

Et comme je cesse de le dire dans le forum de Lefaso.net, ’’’’la femme a toujours été le poumon du développement depuis la nuit des temps dans ce bas monde,’’’’ surtout au Burkinabé ou elle est avant tout, la racine familiale que ça soit à l’intérieur ou à l’extérieure du pays. Nous pouvons citer que des associations comme LAFI BÉMÈ présente à Zorgho depuis 1988 de madame DRUELLE, ou l’association des femmes de Zabré de Monique Kaboré devenu des femmes sans Frontière, des associations qui ont élevé le nom de la femme par leurs actions qui les a valorisées : Ou des femmes Burkinabé de la diaspora en France ou aux Etats Unis et ailleurs, qui ont économisé sous par sous, et devenir des propriétaires des taxis : Des ouvrières devenus des chefs d’entreprises avec des emplois au Burkina dont nous sommes fière.

En cette journée ou les droits de la femme sont célébrés, nous ne pouvons pas oublier celles considéré dès la fin du 19e siècle à nos jours, les vraies battantes et les plus puissantes de l’histoire, a ne cités que la femme la plus puissante d’Israël Golda Meir, La première ministre indienne Gandhi, Angel Merkel Chancelière, Christine Lagarde de la FMI, allant a notre sœur Africaine Ngozi Okonjo-Iweala de l’OMC, et j’en passe.

Je ne terminai pas mon commentaire sans se souvenir d’une jeune génération de femme Burkinabé durant la révolution et après, ont montré à leurs sœurs que la bataille pour le droit de la femme face aux hommes, est une bataille sans limite. Je rends hommage aux femmes qui ont participé au premier Gouvernement du RDP et aujourd’hui continuent leur noble combat, ’’’’’madame Adèle Ouédraogo, madame Joséphine Ouédraogo, madame Rita Sawadogo, des femmes d’exemples. Sans oublié des symboles comme Bernadette Palé, ou des femmes libres de la révolution comme Fatou Diendéré. Toutes ces femmes, qu’elles soient puissantes, symboles, libres, savent que le chemin parcouru pour leurs droits était très sinueux, et continu de l’être le 8 Mars 2021. Bonne fêtes de la journée internationale des droits des femmes a toutes et tous. Bravo a l’AFD.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés