Accueil > ... > Forum 1921987

Burkina : « La réconciliation nationale reste d’une grande urgence », persiste et prouve Me Hermann Yaméogo (2e partie)

19 novembre 2020, 13:43, par Vérité Indiscutable

Je suis fier quand je lis ton commentaire M. Walai.
Chez les Mossé, il y a un proverbe qui dit que "La mort vaut mieux que la honte". Nos autorités depuis Blaise jusqu’à nos jours sont des hommes et des femmes qui se nourrissent de honte "Yandé", même les chefs traditionnels sont corrompus. On se demande : la justice que l’autorité s’imposait se trouve où maintenant ? On n’a même pas l’impression que ces gens qui parlent de réconciliation sont pour la plupart des Mossé. Le Burkindelem exige que la chose publique soit la première préoccupation du dirigeant. Si cela est fait, personne ne s’en prendra à personne et aucune autorité n’aura besoin de fuir ce pays. C’est comme ça que les grandes personnes s’imposent dans l’histoire. Paix à ton âme Sankara ! Tu nous manqueras vraiment pour longtemps. A quand un Nouveau Sankara ?
Tchrrrrr !!!!!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés