:: « On aura de grands journalistes mais pas de la trempe de Norbert Zongo », (...)

Ses caricatures ont agrémenté les colonnes de l’Indépendant pendant des années. Aujourd’hui, il poursuit sa passion dans d’autres journaux et transmet son savoir-faire à l’Institut national de formation artistique et culturelle (INAFAC). « Timpouss », à l’état civil Timpousga Kaboré, puisque c’est de lui qu’il s’agit, nous conte l’histoire de son compagnon et ancien patron Norbert Zongo.

Lefaso.net

Lutte contre le Coronavirus : Certains chefs d’Etat (...)
Coronavirus : Ce qu’il faut savoir
Riposte au Coronavirus au Burkina : Les internautes (...)
Agriculture : Le “polyter“ une solution révolutionnaire (...)
Agriculture : Le “polyter“ une solution révolutionnaire (...)
8-mars : Le combat quotidien d’Aminata Ouédraogo, (...)
Agriculture : Le “politer“ une solution révolutionnaire (...)
Cancers féminins : Ces tueurs silencieux !
Culture : " ce qui nous réunit et ce qui nous fait (...)
Musique : "Le Burkina est le Meilleur pays au monde" (...)
Musique : « Il n’y a pas un artiste ivoirien qui vient au (...)
Vie politique : "Le Congrès pour la démocratie et le (...)
Humanitaire : Emile Compaoré, l’entrepreneur qui a donné (...)
Culture : des artistes burkinabé présentent leurs voeux (...)
Fêtes de fin d’année : Une première sans réjouissance pour (...)
Marché de Saaba : La viande d’âne est à l’honneur en ces (...)
Promotion de la paix et de la cohésion sociale : Les (...)
Musique : Amzy, l’étoile montante du hip hop burkinabè
Consignes de sécurité à l’occasion des fêtes de fin (...)
Santé : « Les règles douloureuses peuvent être le signe (...)
« On aura de grands journalistes mais pas de la trempe (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 504


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés