:: We are happy from Ouaga : le phénomène Happy s’empare de Ouagadougou

En Novembre 2013, Pharell Williams ne se doutait sûrement pas du phénomène mondial qu’il allait engendrer lorsqu’il mettait en ligne le clip de son opus “Happy”. Seulement, voilà, quelques mois plus tard, après plus de 700 reprises du clip dans plus de 80 pays, on peut légitimement parler de buzz. De Los Angeles, ou le phénomène “Happy” est né, jusqu’à Séoul, en passant par Montreal, Cotonou, Abidjan, ce sont plusieurs heures de bonheur qui ont été partagées, la plupart du temps en montrant jeunes, moins jeunes, femmes, hommes, enfants se déhanchant ou se contentant d’esquisser des pas de danse pour partager avec le reste du monde le bonheur selon leur ville.

C’est donc sans surprise que la déferlante a atteint Ouagadougou. La première vidéo du genre, fruit d’une collaboration entre le collectif TweetUp226, Sawat Productions, et Adiska, a été mise en ligne Lundi dernier. C’est une bande de joyeux lurons qui ne se ménagent pas pour transmettre “le bonheur selon Ouagadougou” et nous entraîne dans les grandes artères de la capitale du Faso, mais aussi dans les petites ruelles de quartier. On peut y découvrir tout ce qui fait le charme, la particularité, mais aussi la bonne humeur de Ouagadougou, depuis les revendeuses de fraises, jusqu’aux tisseuses de Faso Dan Fani. 4 minutes et 7 secondes de sourire et de bonne humeur à découvrir et à partager sans aucune modération.

Huguo Boss, rappeur engagé contre le Covid-19
Lutte contre le Coronavirus : Certains chefs d’Etat (...)
Coronavirus : Ce qu’il faut savoir
Riposte au Coronavirus au Burkina : Les internautes (...)
Agriculture : Le “polyter“ une solution révolutionnaire (...)
Agriculture : Le “polyter“ une solution révolutionnaire (...)
8-mars : Le combat quotidien d’Aminata Ouédraogo, (...)
Agriculture : Le “politer“ une solution révolutionnaire (...)
Cancers féminins : Ces tueurs silencieux !
Culture : " ce qui nous réunit et ce qui nous fait (...)
Musique : "Le Burkina est le Meilleur pays au monde" (...)
Musique : « Il n’y a pas un artiste ivoirien qui vient au (...)
Vie politique : "Le Congrès pour la démocratie et le (...)
Humanitaire : Emile Compaoré, l’entrepreneur qui a donné (...)
Culture : des artistes burkinabé présentent leurs voeux (...)
Fêtes de fin d’année : Une première sans réjouissance pour (...)
Marché de Saaba : La viande d’âne est à l’honneur en ces (...)
Promotion de la paix et de la cohésion sociale : Les (...)
Musique : Amzy, l’étoile montante du hip hop burkinabè
Consignes de sécurité à l’occasion des fêtes de fin (...)
Santé : « Les règles douloureuses peuvent être le signe (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 504

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés