:: We are happy from Ouaga : le phénomène Happy s’empare de Ouagadougou

En Novembre 2013, Pharell Williams ne se doutait sûrement pas du phénomène mondial qu’il allait engendrer lorsqu’il mettait en ligne le clip de son opus “Happy”. Seulement, voilà, quelques mois plus tard, après plus de 700 reprises du clip dans plus de 80 pays, on peut légitimement parler de buzz. De Los Angeles, ou le phénomène “Happy” est né, jusqu’à Séoul, en passant par Montreal, Cotonou, Abidjan, ce sont plusieurs heures de bonheur qui ont été partagées, la plupart du temps en montrant jeunes, moins jeunes, femmes, hommes, enfants se déhanchant ou se contentant d’esquisser des pas de danse pour partager avec le reste du monde le bonheur selon leur ville.

C’est donc sans surprise que la déferlante a atteint Ouagadougou. La première vidéo du genre, fruit d’une collaboration entre le collectif TweetUp226, Sawat Productions, et Adiska, a été mise en ligne Lundi dernier. C’est une bande de joyeux lurons qui ne se ménagent pas pour transmettre “le bonheur selon Ouagadougou” et nous entraîne dans les grandes artères de la capitale du Faso, mais aussi dans les petites ruelles de quartier. On peut y découvrir tout ce qui fait le charme, la particularité, mais aussi la bonne humeur de Ouagadougou, depuis les revendeuses de fraises, jusqu’aux tisseuses de Faso Dan Fani. 4 minutes et 7 secondes de sourire et de bonne humeur à découvrir et à partager sans aucune modération.

Burkina : Il faut agir (vite) pour la mare aux (...)
Jakhasa, l’homme qui a su adapter le balafon au (...)
Sorgho Larba Issa : L’homme qui expérimente le cacao à (...)
Burkina Faso : "Les albinos, hormis le déficit de (...)
Concours d’éloquence « Délie ta langue » au Canada : (...)
Hamed Bakayoko : « Il disait que la révolution du Burkina (...)
Décès d’Hamed Bakayoko : Alpha Barry pleure la mort d’un (...)
Eglise catholique : L’essentiel du carême avec l’Abbé (...)
Découverte du Nayala : La province regorge d’énormes (...)
Religion : Alfred Di Ban Ki-Zerbo, l’esclave sauvé par (...)
Toma, province du Nayala : Rencontre avec Romaric (...)
Eléonore Kocty, actrice : « Le cinéma burkinabè est en (...)
Humour : Gombo.com présente « tout va se savoir (...)
Découverte de l’histoire de la ville de Toma : Les « Toé (...)
Henri Voron, le Français pour qui le Burkina Faso est le (...)
Sorcellerie au Burkina : « Il faut réviser la législation (...)
Burkina : « La crise humanitaire prend de l’ampleur plus (...)
Cyber-sécurité : « Au Burkina, nous avons été surpris par (...)
Vous voulez garantir votre avenir professionnel (...)
Rapport 2019 de la Cour des comptes : Un laisser-aller (...)
Coopération Burkina Faso/Etats-Unis : L’ambassadeur (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 546


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés