:: Le silence des autres

La jeune réalisatrice Aïssata Ouarma aborde de manière originale et poignante le phénomène de l’exode des filles mineures à Ouagadougou. Elle donne de la voix au silence de ces filles victimes de leur quête de bien-être. Entre espérance légitime et impatience craintive de leur parents restés dans le petit village de Loroni, la réalisatrice nous plonge dans la quotidienneté de ses filles.

Le jardin d’iroko : Un cadre idéal pour le grand plaisir (...)
Opération de délivrance des CNIB : Les frais de (...)
Dima de Boussouma : Les populations lui rendent un (...)
Train de vie des ministres : « C’est tellement faible, (...)
PNDES : « Quand nous sommes allés à Paris, beaucoup ont (...)
Entreprenariat numérique : Un Hackathon d’ESSITECH (...)
Forum national sur l’utilisation desTIC : Des stratégies (...)
« Sur le Franc CFA, on n’entend à 99% que des âneries », (...)
"Je ne crois pas du tout à l’effondrement du Burkina", (...)
4e édition de la Semaine de l’information et de (...)
Lâcher de moustiques génétiquement modifiés à Bana : Une (...)
Procès du putsch de 2015 : Suspension d’une semaine suite (...)
Ecole nationale de la police : Sortie officielle de la (...)
Bras de fer entre la Clinique les ’’ Genêts ’’ et la (...)
Lutte contre le térrorisme : 60 militaires prêts pour (...)
Retrait des cartes FONER : Le processus entamé le 11 (...)
Etats généraux du ministère de l’environnement : Les (...)
Fada N’Gourma : La Coopération Suisse et le programme (...)
Fonction publique : Le Syndicat national des (...)
Burkina : « L’eau du robinet, la denrée alimentaire la (...)
Premier tour Bac 2019 : Le rendez-vous de la joie et de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 525


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés