:: Le silence des autres

La jeune réalisatrice Aïssata Ouarma aborde de manière originale et poignante le phénomène de l’exode des filles mineures à Ouagadougou. Elle donne de la voix au silence de ces filles victimes de leur quête de bien-être. Entre espérance légitime et impatience craintive de leur parents restés dans le petit village de Loroni, la réalisatrice nous plonge dans la quotidienneté de ses filles.

Témoignage d’une "Nappy" : « Je me trouve plus belle avec (...)
« Au Burkina, de la Transition à ce jour, on a tout vu », (...)
Transport de la viande à Ouagadougou
« Nous sommes des soldats de la paix et du développement (...)
« Personne ne m’impose quoi que ce soit », Ismaël (...)
Procès de Ousmane Guiro : "Nous nous attendions à un tel (...)
« Il n’y aura pas d’augmentation du prix de la bière » (...)
Simon Compaoréle, 2ème Vice-président du MPP, fait le (...)
Réaction de Simon Compaoré sur l’« affaire appel (...)
Sit-in au ministère de la jeunesse : Le directeur de (...)
JT de 20h du 25 juillet 2016 de la RTB
Présidence du Faso : Me Barthélémy Kéré a remis son rapport (...)
42e Assemblée parlementaire de la Francophonie : Les (...)
Le SYNPTIC suspend sa grève
Inondation dans certains quartiers de Ouagadougou
Conférence de presse du MPP arrondissement 8
Pompe manuelle Made in Burkina
Hadj 2016
Sit in des Gestionnaires des Ressources Humaines
La quinzaine de l’innovation à l’IST
Discours du nouveau DG de l’ONEA

Pages : 0 | ... | 147 | 168 | 189 | 210 | 231 | 252 | 273 | 294 | 315 | ... | 567


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés