Actualités :: Séminaires régionaux de l’AEEMB : Quand la foi vole au secours de la (...)

Le mercredi 11 août dernier, ont eu lieu simultanément les cérémonies de clôture des séminaires régionaux de formation islamique de l’Association des élèves et étudiants musulmans au Burkina (AEEMB) à Bobo-Dioulasso et à Kaya, et parrainés respectivement par El hadj Adama Traoré et le député Sayouba Ouédraogo.

Ces assises, placées sous le thème de foi et citoyenneté, avaient pour but de créer un cadre de formation civique et religieuse pour les jeunes venus des quatre coins du Burkina Faso. Les deux séminaires régionaux ont ouvert leur porte le mercredi 4 août au lycée municipal de Bobo et au lycée provincial de Kaya. Sept jours durant, 550 élèves et étudiants ont eu droit à des ateliers, des cours aussi bien sur la religion que sur la citoyenneté. Ils ont ainsi appris les fondements de leur religion et ses implications sur le respect des symboles de la République et des droits de l’homme.

En effet, au moment même où l’appellation « Hommes intègres » vaut plus pour son sens évocateur de la fierté nationale que pour son reflet de l’image réelle du Burkinabè d’aujourd’hui, il était plus que nécessaire pour l’AEEMB, qui se veut une association œuvrant pour une jeunesse burkinabè plus responsable, d’apporter sa contribution à la formation de cette jeunesse en matière de citoyenneté.

Etre avec Dieu pour mieux vivre avec les hommes dans la cité, c’est ce souci qui a guidé l’organisation de ces séminaires. Les enseignements dispensés ont porté entre autres sur le culte musulman, la connaissance des institutions de la République ainsi que les règles de conduite en société. Des différentes interventions, on retient qu’il ne suffit pas d’habiter la cité pour mériter le nom de citoyen, mais il faut plutôt participer à son développement socio-économique.

C’est fort de cela que les organisateurs de ces séminaires ont intégré la foi comme alternative pour faire de la citoyenneté une réalité. Dans un Etat de droit, la société civile a sa place dans l’éducation de la population. L’AEEMB, faisant partie de cette société civile, par voie de conséquence, y joue sa partition. Ainsi, depuis plus de 19 ans, elle tente de faire émerger la foi pour anoblir le comportement de la jeunesse scolaire et estudiantine. De ce fait, sa mission transcende le simple cadre religieux pour participer à la construction d’une société de vertu.

A l’occasion de ces deux séminaires le président de l’AEEMB, Adama Coulibaly, a réitéré son appel a l’endroit de la jeunesse afin qu’elle joue son rôle de constructrice dans un monde de plus en plus absent de Dieu. En outre, le rapport final des travaux a recommandé, entre autres, le renforcement de l’éducation civique dans le programme d’enseignement secondaire du Burkina Faso.

Le comité de presse de l’Association des élèves et étudiants musulmans au Burkina

Ouagadougou : Braquage d’un véhicule de transport de (...)
Crise alimentaire dans la Tapoa : Des personnes (...)
Burkina : Un réseau de présumés auteurs de vol organisé (...)
Ouagadougou : Deux présumés arnaqueurs via WhatsApp dans (...)
Burkina Faso : La crèche maternelle bilingue Notre-Dame (...)
Burkina/“Prix de la Lutte anti-corruption” : La date (...)
Burkina/Recherche scientifique : Maud Saint Larry Maïga (...)
Jubilé d’albâtre des Frères des écoles chrétiennes : Une (...)
Gaoua : Le gouvernement burkinabè et ses partenaires (...)
Plan d’action pour la stabilisation et le développement (...)
Burkina : La Jeune chambre internationale Ouaga Étoile (...)
Burkina : Un individu tentant de s’en prendre à une (...)
Burkina/Eau et assainissement : Démarrage officiel de (...)
Burkina/Enseignement supérieur : L’université Aube (...)
Université Joseph Ki-Zerbo : L’autonomisation des (...)
An 34 de l’assassinat de Dabo Boukary : L’UGEB annonce (...)
Affaire Lionel Kaboui : Le délibéré de l’audience de ce 16 (...)
Santé mentale : « Lorsqu’une personne développe une (...)
Région des Hauts-Bassins : Un directeur d’école relevé de (...)
Burkina Faso : Hermann Coulibaly/Gnoumou s’engage pour (...)
24e Journée nationale de lutte contre la pratique de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36708


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés